Chronique de la connerie ordinaire

21h, hier soir. Une première personne attire mon attention sur le fait que quelques photos douteuses circulent sur Facebook. Elles montrent deux jeunes mauriciens, habillés selon le code gothique, prenant la pose sur des tombes dans un cimetière. Leur attitude sur les clichés est incontestablement irrespectueuse envers les sépultures. Ma réaction à ce moment là : voilà deux jeunes idiots qui ne savent pas comment se faire remarquer et qui ne se rendent même pas compte que leurs facéties blessera et irritera d’autres personnes. Je me dis que des facebookers signaleront ces photos et que l’incident s’arrêtera là.

Une heure plus tard une deuxième personne me demande si j’ai vu les photos des deux jeunes gothiques. En allant consulter le lien qu’on m’avait précédemment donné, je reçois une notification de Facebook expliquant que ce contenu a été retiré. L’épisode semble terminé. Mais peu de temps après, une troisième personne – active au sein de l’église catholique et des organisations de la communauté créole – me fait part de son inquiétude sur l’éventuelle tension ethnique que ces photos pourraient créer. Elle me demande, au passage, « d’aider » en écrivant quelque chose à ce sujet.

profan2

Naïvement, je lui explique vaut mieux ne pas en faire grand cas. Car nous avons affaire à deux jeunes idiots. Il ne faut donc pas croire que leur mauvais étalage de gothisme est en quoi que ce soit le signe d’une intolérance ethnique ou de racisme susceptible de dégénérer. Entre personnes raisonnables, on tombe vite d’accord sur la nécessité de ne pas envenimer la situation. Mon interlocuteur se propose d’appeler au calme et de relativiser l’incident sur les forums Facebook dès la fin de notre conversation et ce dimanche matin, lors d’une convention sur l’éducation organisée par les associations créoles en présence du ministre de l’éducation.

Mais voila qu’une quatrième personne me fait découvrir qu’un véritable petit mouvement s’est constitué en vue de régler leur compte aux deux jeunes. La légende d’une photo « WANTED DEAD OR ALIVE » montrant les deux ados explique: « Détrompez-vous si vous pensez que la Police fera quelque chose. Il nous faut nous faire justice nous-mêmes. Dès que vous les voyez, défoncez leurs faces de rat. » Je découvre avec stupeur que ce message est en train d’être relayé avec ardeur – ou complaisance ‑ par plusieurs personnes.

wanted dead or

En l’espace de quelques heures, deux jeunes dont la connerie immortalisée par quelques photos pouvait leur valoir une charge de Rogue and vagabond ou d’Outrage against public and religious morality, s’exposent désormais aussi à un lynchage en bonne et due forme en sortant de chez eux. A cause de quelques énervés qui confondent – sciemment ou par inconscience – la bêtise des deux gamins avec la vraie et puante intolérance ethnique et religieuse.

La police, qui sera probablement saisie d’une ou plusieurs plaintes à ce sujet, mènera son enquête et déterminera, après consultation avec le bureau du directeur des poursuites publiques, s’il y a matière à poursuite et, le cas échéant, la charge à être retenue contre ces ados. Entre-temps, on ne peut s’empêcher de prendre la mesure de deux phénomènes.

D’une part « l’effet sentinelle » de Facebook. Qui permet d’identifier avec une redoutable efficacité les comportements et discours susceptibles de mettre à mal la coexistence pacifique des différentes composantes de la population. Pour ensuite permettre de les dénoncer collectivement. Avec le risque inhérent que ce réseau social ne devienne une plateforme de délation et de règlements de compte permanents.

D’autre part, cet épisode nous amène à réfléchir à cette rancœur et cette agressivité latente qui semblent désormais se manifester à chacun des incidents de ce type. Désormais la désapprobation s’accompagne quasi systématiquement d’une volonté de se faire justice soi-même en s’en prenant physiquement à la personne incriminée. C’était déjà le cas avec Krishnee Bunwaree il y a quelque mois.

De toute évidence ce comportement trahit un manque total de confiance dans la capacité des autorités à prévenir ou réprimer ce type de dérapage. C’est grave. Car Facebook tout en restant le puissant réseau social qu’il est, devient également à Maurice le terrain de chasse de personnes qui cherchent désormais à cumuler les rôles de whistleblowers, juges, jury et bourreaux !

Publicités

14 responses to “Chronique de la connerie ordinaire

  • Tarikh

    To rapell Candlemass? Ti ena enn clip dan cimetiere, it’s Metal culture. Mais dans Maurice tout vinn ethnique.

  • Rabin

    Tout devient ethnique, en effet, à Maurice.

    Satanique…à ce que je vois aussi.

    Ps: Candlemass, top groupe. Dans le genre « satanique », Ghost est aussi excellent.

  • Thibault de Robillard

    Très bon post, ça fait du bien, après avoir lu des réactions assez hystériques. Il faut dépassionner le débat

  • Tarikh

    Cette réaction voudrait il dire que King Diamond ou Glen Benton (Deicide) ne pourraient pas mettre les pieds à Maurice? Quoique le leader de Candlemass avoue avoir eu des problèmes avec les gens de la localité du cimetière dans le clip http://www.youtube.com/watch?v=-3uvf0cn0jo&fulldescription=1&client=mv-google&guid=&hl=en&gl=US&persist_app=1&app=desktop&guid=

  • EDMC

    Que d’injures et de déroutes en matière de paroles. Facebook est un outil de communication, de partage et d’expression. Les appels à la violence raciale s’expriment ici de manière irraisonnable, alors que deux jeunes se prêtent des « rôles » dont ils ne maîtrisent ni la portée ni les réelles significations. Stop à la haine raciale et valorisons plutôt l’éducation et le respect afin que ce genre de comportements déplacés (et si risibles, si l’on considère la profanation des cimetières juifs ou musulmans ailleurs) ne se produisent plus, ou du moins qu’ils ne s’expriment plus de manière si naïve sur le petit monde parallèle qu’est le « Facebook Made in Mauritius ». Pourquoi sans cesse évoquer la race, l’origine, la descendance, la communauté, la confession, la couleur de peau : l’appel à la violence raciale dans notre pays est choquante de semaine en semaine (même au Parlement adepte d’allusions diverses et variées entre politiques), que d’animosité les uns envers les autres. C’est le CITOYEN responsable ou coupable d’un manque de respect qu’il faut recadrer, accabler, et sanctionner légalement si nécessaire et non pas son origine culturelle ou communautaire. Facebook devrait être une fenêtre ouverte sur le monde et non pas un outil de plus ou les « Groupes » et les « Pages » s’apparentent à valoriser ou à dénigrer les appartenances ethniques ou communautaires !

  • Jonathan

    Il y a Mr. Jameel Peerally qui a lancé un ‘fatwa’ sur Facebook à leur encontre ! Triste ile Maurice . Trop de donneurs de leçons !

  • Rafa SQ

    Trop de donneurs de leçon vous dites il y a à mon gout un peu trop de moralisateurs aussi, rien à foutre des jeunes mecs qui veulent (xxxx) mais il ne faut pas qu’ils viennent provoquer ou encore profaner des lieux de sépulture juste par amour du black métal, les esprits vont se calmer, les discours également quand ces deux (xxx) médiateur du malin seront puni pour leur acte ignoble complétement crétin et dépourvue de sens.Il est absolument normal que les injures fusent quand vous provoquer un pan entier de la communauté.

    note de R.B: Ce post a été modéré (pour cause de langage abusif)

  • Jordan

    le respect c’est la clé de toute dans cette affaire, cette accident a eu pour effets, des blessure moral sur des familles et même sur la société catholique de l’île Maurice.Mon point de vue personnel c’est que ces deux jeunes ont besoin de correction, de qui? çà c’est un autre topique, parce-que si je suit l’expression « l’exemple viens d’en haut » et que en me basent sur le cas de monsieur Yatin Varma notre cher ministre de la justice je ne trouve aucun mal a faire ma propre justice.Mes amis l’île Maurice est malade et ça m’attriste moi un mauricien de la nouvelle génération

  • Yunus

    Il y a aussi la page « Mopays.com » sur facebook. Les admin sont en train de promouvoir une certaine haine contre ses deux petits cretins et je vois comment tout cela va mal se terminer. J’en ai meme pris une photo juste au cas ou, car j’ai fait mention de cela sur la page qu’ils n’auraient du en aucune facon mettre la photo de ces deux gamins sur la page au risque de se faire battre ou tuer dans la rue mais ils n’ont rien fait pour remedier a la situation. Cette page devrait etre effacer de facebook car ils sont vraiement incompetent au niveau de l’administration: on dirait une bande de gamin qui veulent creer ou empirer des polemiques.

  • Gavin

    Mon cher Yunus, ki diference ena si photo la lor page mopays ou photo la dan journal ou photo la lor sa site la ? c toi ki ena problem avec mopays, to jalou c’est tou

  • Mopays

    Mr Yunus .. So what if its on the newspapers today ? ththen you will say newspapers should not have published their photos ? then what is the role of the media? the media should not post these things ? these two boys should well get a good lesson from the police .. did i tell them to take photos in the cemetery Mr Yunus ? They did something wrong .. now the police should take care of them Mr Yunus and this should serve as a lesson to all the youngsters out there especially those who have the same mindset as these two youngsters .. hope u got my point … the police should now protect them from people who want to beat them .. if you are so concerned about their safety, feel free to contact them and give them refuge at your place my friend .. but make sure to teach them lessons of life, how to live in the society yunus. And here is your post: https://www.facebook.com/mopays/posts/578527928883352

    #mn – admin@mopays.com

  • justfor

    Dans un autre pays, c’est pour un  » french kiss immortalisé sur la toile et notamment FB que ces jeunes adolescents marocain ont passé 3 nuit, 3 jours en prison…

  • metisse

    Après c’est sur , c’est cool de prendre ça pour de la connerie quand les tombes sur lequel ils font les photos ne sont pas l’un de votre famille hein :3 Mais pour la famille des personnes décédé sur lequel ils font les photos c’est pas cool … faut quand même pas prendre ce qu’il font pour de la connerie ils font ça et demain qu’est ce qu’ils vont faire d’autres ?! c’est sur que la meilleur solution n’est pas de l’es frappé ou quoi que ce soit d’autre LA VIOLENCE N’AVANCE A RIEN mais pour pas que ça se reproduise il faut faire quelque chose , Je pense pas que si ils avaient fait les photos sur la tombe de l’un de vos proches vous n’auriez pas réagis comme ça .. Vous n’aurez pas dit que c’était de la connerie ..

  • Mel

    mr Yunus si zot ti kner zot pa ti ena pu tir foto lor tom dimune, fr kumadir ti lor tom to fini, to ti pu dak mo pense pas, pa mazine sa 2 nerport la, mazine zot ine zouer contre la religion lezot la. si to pa p knpren sa v dir to 1 pareil kuma zit mm.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :