Wanted : du contenu

Voici mon édito du jour sur Radio One

Prenez un bout de papier et notez le rendez-vous. Le mouvement anciennement connu sous le nom « Wanted : 15,000 youngsters to save our future », rebaptisé « Azir Moris », se propose d’organiser une nouvelle manifestation. Il projette de « Occupy Place d’Armes » de 6 heures du matin à 6 heures du soir ce samedi.

Si vous vous attendez à une foule monstre, calmez vos ardeurs ! Le pronostic du nombre de participants à la manif s’avère assez facile à effectuer. Il n’y aura pas grand monde ce samedi. Au mieux, une petite centaine de personnes. Soit à peine 5% des 3000 manifestants de la grande marche organisée par le mouvement le 10 septembre dernier.

La faute à qui ? D’abord au manque de leadership au sein du mouvement. On ne s’improvise pas chef. On ne tient pas le haut du pavé (et la tête dans la brume) en permanence sans écouter ses collaborateurs et sans se remettre en question. Or c’est ce qu’il s’est passé …

Cela n’a d’ailleurs pas été sans conséquences. Les collaborateurs, tous valables, de la première heure ont pris leur distance. Le débat autour des idées a, lui ; laissé la place à une certaine vacuité intellectuelle. Que les quelques animateurs restants du mouvement tentent de remplir comme ils le peuvent avec de la démagogie.

De fait, depuis septembre, le mouvement sombre de plus en plus du coté anecdotique de l’action politique. Azir Moris, Wanted, ou Occupy Place d’armes, le mouvement s’emmêle son « ABC »…

A comme le nouveau symbole de la page facebook du Wanted. Est-ce que le mouvement se réclame désormais des courrants Anarchistes ? On se le demande…

B comme les balye fatak utilisé le 17 octobre dernier lors d’une mini manifestation devant le Parlement. A défaut de mobiliser en masse, le mouvement fait désormais dans les flashmob du pauvre et l’anecdotique. Et dire que son ambition de départ était d’amener de plus en plus de mauriciens à investir les rues.

Tout cela nous amène au C. Si le mouvement perd de son rayonnement c’est parce qu’il ne propose plus de contenu. Désorganisé, il n’a même pas été capable d’articuler des idées intéressantes par rapport aux grands débats actuels : la crise économique ou la réforme électorale par exemple.

Du coup, on se demande si, au lieu de Occupy Place d’armes, Azir Maurice ne devrait pas « Occupy a Brainstorming Room » afin de proposer une discours plus intelligent !

Publicités

27 responses to “Wanted : du contenu

  • Shabana Raman-Caunhye

    At the risk of being told off by many, I would say that many of us have been telling the leaders of Azir Moris that from day 1. In politics, you must be a mile ahead of everyone else. Unfortunately, Jameel started off Wanted as an ‘apolitical’ group and now wants to be seen in the local elections. Fair enough – but to play the political game, one must understand the game first! And even our dear President is still learning the rules of the game (how is he, by the way?)
    Quite right about the brainstorming session! Marches, photographs and videos will not bring too much rain! Good for the fashion business though…

  • Das

    Vous avez très probablement raison concernant le mouvement en lui même et son organisation. Toutefois je pense qu’il y a autre chose qui devrait davantage nous interpeller. Comment se fait-il qu’un nombre aussi restreint de personnes à Maurice soit indignés par rapport à ce qui se passe? N’y a t-il pas une certaine résignation de leur parts? Ou alors est ce qu’ils préfèrent ‘assizer guette cinéma’ et laisser les autres agir.

    Je pense que c’est quand même la le fond du problème et ce qui encourage nos politiciens (de tous bords!!!) dans leur jeux et propagandes. C’est parce que la majorité des mauriciens finalement continue leur train train quotidien sans trop se soucier de l’avenir de leur pays mais continue à suivre leur ‘télénova’ préféré – la politique mauricienne…

  • ashfaq

    Les jeunes s’étaient mobiliser au debut, parcequ’il y avait de l’espoir. Mais le soi disant leader autocratique du groupe a fini par exasperer ceux qui etaient susceptible d’apporter un soutien massif au group pour privilegier les roderes boutes.
    Les jeunes se mobiliseront et ils sont prets a le faire mais par derriere un soidisant leader qui ne les meme pas !.

  • Tahir

    Rabin ale fair ****** toi. Toi to nek coze meme. Ale fair kit chose toi ou fair ***** toi.

    NOTE DE RB: CE COMMENTAIRE A ÉTÉ MODÉRÉ

  • Tahir

    To ene vrai ****** et to pren toi pou ene star. Mai to ene vilain ***** et kuma PM dire to ene semi intellectuel apre to p koze intelligence..lol.

    NOTE DE RB: CE COMMENTAIRE A ÉTÉ MODÉRÉ

  • Tahir

    Ale fair ***** toi plito.

    NOTE DE RB: CE COMMENTAIRE A ÉTÉ MODÉRÉ

  • A.B.

    -Pas assez d’ouverture au critiques. A chaque fois qu’on fait un critique justifie, on se fait insulter: B toi ki ton fer-au moins moi mon desan lor lari. A croir ki grand packet lin casser avec so balier fatak! Ne pas etre sur la meme longeur d’onde que Seigneur Peerally veut dire etre intellectuellement limite, « couillon » ou « alle apran imp avant to cozer ». Si vous voulez faire un mouvement revolutionnaire, vous avez interet a ne pas insulter vos membres comme Bruno Raya et Hassen Rojooa-ces gens la ont un crowd gathering power enorme!

    -Pas de planning: on ne peut se reveiller un dimanche matin et decider de faire une revolution! Il faut du planning! Jameel m’a lachement insulte quand j’ai dit cela, mais je vais le redire: le groupe ne c’est pas donne le temps d’une bonne gestation. Elle n’a pas le meme punch qu’avait le MMM de 69 (un mouvement de jeunes qui emerge comme un force politique majeure dans le pays).

    -Deux semaines apres la marche, Jameel fut sacre « Leader Historique » du groupe. A peine quelque mois apres, certains ce disent « Peeralist ». Trop de glorification personelle, pas assez de debat autour de l’ideologie du groupe!

    -Le project etait centre sur la frustration. Certains au sein du groupe etait comme des tauraux en delire qui voulait heuter tout ce qui s’apelle politique. Franchement, il aurait mieux fait de proposer un project de societe concret.

    -Finalement, les 3000 personnes qui etaient reunis a Port Louis avaient un sentiment d’apartenence pour le projects. C’etait 3000 leaders qui avaient decider de marcher. Mais ils furent par la suite traite comme des followers-following the directives of a select few. Ils ont vite perdu le sens d’apartenence.

  • Alain Bertrand

    MES POINTS DE VUE

    Merci de votre pertinente analyse Rabin. J’en profite d’ailleurs pour confirmer tout l’estime (vous le savez je pense) que je porte à votre talentueux coup de plume.

    Je répondrai, ici, en ma qualité personnelle, n’étant que simple, mais ardent sympathisant du groupe Azir Moris, que je défends avec mes petites armes.

    UN COUILLU ENFIN !

    Je l’ai clamé haut et fort, dans le contexte actuel : « Je suis un « peeralliste » convaincu. »
    Au delà d’une amitié forte d’une quinzaine d’années, Jameel Peerally représente à mes yeux, ce mauricien couillu qui a décidé de mettre au jour toutes formes d’injustices sociales en cours. Et d’un couillu comme cela, il en fallait !
    Certains yeux se sont ouverts, certaines langues se sont déliées, certains espoirs étaient permis pour une fois depuis des lustres.

    Qu’on le veuille ou non, il a secoué le cocotier, au contraire d’une intelligentsia locale latente qui préfère noircir inutilement la feuille au lieu de battre le pavé et s’élever concrètement contre les inepties d’un système politique qui déclare depuis plus de 40 ans, que la Nation est la propriété de certaines familles, de certaines associations socio-culturelles et de certains petits copains aux mains longues.

    Prises de position épidermiques, engagement passionné et humanisme béât ont malheureusement mis en exergue une certaine vulnérabilité dans l’action de Jameel Peerally ; ce qui fait très bien les affaires de certains. Mais bon, loin de se morfondre, le bonhomme a préféré agir de front, sur le terrain, au détriment de son boulot et de sa famille. Mais tout cela vous le savez !

    MILLE EXCUSES : AZIR MORIS ÉTAIT AU CHARBON CES DERNIERS TEMPS

    S’il est vrai que depuis l’impro de septembre dernier peu de choses ont évolué, il est tout aussi vrai que quelque part, beaucoup de choses ont été assimilées par ce groupe depuis.

    Au bout de quatre mois (seulement) d’apprentissage, Azir Moris, un groupe d’une trentaine de jeunes inexpérimentés mais volontaires, se prépare à remettre aux autorités et à la presse, sous la forme d’un document multimédia, ses conclusions et ses recommandations sur ce qu’il aura constaté lors de ses sorties en terres ingrates. Pour un premier défi post-101111 et un premier projet citoyen, je trouve qu’ils s’en sortent déjà bien.

    LES CHOSES S’AGITENT

    La période d’incubation d’Azir Moris prendra donc fin bientôt à ce qu’il parait et pour le peu d’informations que je possède, je peux vous assurer que loin de se laisser démonter, le groupe de Jameel Peerally arrivera certainement avec un projet consistant qui rassemblera encore, autour de ses thèmes de prédilection (vous les connaissez je suppose). En tout cas Moi, j’ai Foi !

    DERNIER PETIT POINT (surtout à l’adresse de certains détracteurs)

    Si aujourd’hui Azir Moris est perçu comme un navire sans capitaine et sans esprit, c’est bien la faute à ceux qui ont voulu d’une unité sans hiérarchie, un peu à la manière d’une coopérative agricole, sauf que là cela n’a jamais marché. Selon moi, on ne peut concevoir des batailles sans un Général, sans des Lieutenants loyaux, sans l’abnégation des fantassins et surtout sans la stratégie des amiraux.

    Il nous faut quelqu’un à la proue, quelqu’un qui a les épaules nécessaires pour prendre les responsabilités nécessaires ! Et pour l’instant il n’y a que Jameel Peerally qui ressort du lot, loin du cynisme des critiques faciles.

    PROPOSEZ, SUGGÉREZ mais surtout ne nous engageons pas dans des discussions interminables. Au cas où vous ne l’aurez pas remarqué :
    « Zot pe prepar zot nik pou prosin 10-15 ans ! » (dixit Subash Gobine)

  • Rabin

    Merci de donner votre point de vue Alain. Je ne peux que respecter et m’incliner devant vos convictions. Je me permets toutefois de redire que le mouvement a fait beaucoup de déçus. J’en suis un. Comme d’autres j’ai vu le potentiel d’un telle force alternative…et j’ai été assez attristé (un peu en colère aussi) de voir à quel point le tournant décisif de l’après septembre 2011 a été mal négocié. Et de saisir a posteriori les erreurs flagrantes de positionnement, d’organisation et de dialectique qui ont affaibli l’impact de la première marche.
    Pour terminer, un petit mot au sujet de Monsieur Tahir Pirbhay, dont vous avez lu la poésie plus haut. Je m’enorgueillis de n’avoir jamais jeté à la poubelle un commentaire posté sur un de mes blogs. Monsieur Pirbhay ne sera pas la première exception à cette règle. Je laisse donc aux lecteurs du blog le soin d’apprécier la profondeur de sa réflexion et de déterminer ensuite le respect dû (ou pas) à ce genre de personnes…

  • Alain Bertrand

    Je conçois aisément la déception de beaucoup et je la comprends.
    Je pense que l’erreur d’Azir Moris vient du fait de son jeune age, de la mise en lumière brutale d’un groupe de volontaires zélés, et surtout d’une perméabilité qui a généré une espèce de paranoïa (par rapport à la récupération) et une réfraction à tout ce qui venait de l’extérieur (paranoïa oblige).

    Les quatre mois d’apprentissage auront certainement servi à recentrer les attitudes, à s’ouvrir à des solutions rapportées et à considérer d’autres lignes d’action. Commettre des erreurs fait aussi partie de la pédagogie politique, mais cela n’est profitable que si on a l’humilité de les accepter et de les reconnaître, d’en tirer les justes conclusions, et agir en conséquence. Azir Moris, je l’ai dit deja, a besoin d’encadrement, et c’est maintenant que cela devrait se passer.

    Peerally n’est pas un politicien nous le savons tous, mais lui aura eu le mérite de faire ce que d’autres ont honte à faire sous prétexte que ce n’est jamais leur bataille.

    En ce qu’il s’agit du petit Tahir, je dirai qu’il faudrait lui dire qu’il ne peut jouer dans la cour des grands.

  • Chaya

    Je ne connais rien des objectifs ni des ideologies de ce groupe ‘Azir Moris’. Cependant, comme nombreux d’entre vous, je me suis posee la question de pourquoi est-ce que les mauriciens ne reagissent pas et pourquoi pratiquent-ils la politique du nombrilisme… et mes hypotheses sont:
    1. Tant qu’il y aura toujours de la croissance, de la creation de l’emploi, l’acces a des produits de consommation…le Mauricien ne reagira pas et d’ailleurs pourquoi doit-il le faire?
    2. Notre celebre ‘paix sociale’ ou ‘contrat social’ qui est latent est base sur le fait d’acceptation et de tolerance… donc c’est ce que nous faisons… nous tolerons les rodeurs boutes et leur source de manne, les politiciens; nous tolerons l’injustice sociale car a un moment ou un autre nous sommes victimes et bourreaux; nous tolerons la mediocrite dans tous les aspects de notre vie a l’ile Maurice; nous tolerons les atteintes aux droits humains, des enfants, des animaux, a l’acces a une alimentation decente, etc. Bref, notre contrat social est base sur la tolerance, voire la non-exigence envers nous-meme et envers les autres.

    Alors, si nous voulons changer cela, il faut deux conditions:
    – Une atteinte au porte-feuille du Mauricien ‘layman’
    – Une proposition d’un contract social, autre que cette ‘tolerance’ ou ‘non-exigence’, l’exemple de Singapore etant l’extreme de tolerance zero et d’individualisme pousse a fond.

    Quant a la dimension politique, s’il vous plait, cessons de donner autant d’importance aux politiciens. Certes, ils sont dans toutes les spheres de la societe mauricienne mais justement, cessons de polariser l’attention sur eux.

    Nous sommes les premiers corrompus quand nous preferons acheter un plat ‘briani’ de qq’un qui n’a pas le permis pour en vendre contre quelqu’un qui a son permis.

    Finalement, soyons exigents envers nous-memes! Arretons de nous regarder le nombril, il faut juste shifter l’attention sur notre mirroir.

  • Shabana R.C

    Alain Bertrand, with all due respect, I also think that you lost momentum because you were initially focused on the quantity and not the quality. The name was the give away. Many of the followers were abroad and could not have followed JP on the streets of Mauritius. But, as they say, all is not lost…

  • Sandrine

    Votre analyse Monsieur Rabin est le reflet de ce que pensent beaucoup de mauriciens. Vous n’avez pas seulement un bon coup de plume mais aussi la critique facile.
    En tant que jeune citoyenne mauricienne j’ai toujours senti un manque de leadership certain pour nous les jeunes. Je me sentais en fait comme une petite fille debout dans un monde ou les choses allaient beaucoup trop vite, et les adultes avaient beaucoup trop a faire pour s’occuper de nous.
    Puis, vint l’initiative de M.Peerally pou rallier les jeunes afin de nous faire prendre conscience que c’etait sur nous et nous seuls qu’il fallait compter afin de changer mais aussi d’assurer notre avenir.
    Je suis Sandrine Casquette membre d’Azir Moris et apres votre editorial tres cher monsieur je tenais seulement a vous dire que ce n’est pas par-ce qu’on on avance doucement que nous n’arriverons pas a bon port. J’y crois et c’est pour sa que j’y travaille. Vous n’y croyez pas et vous critiquez, fair enough ! Je vous dirai seulement que vous n’avez pas encore vu de quoi le jeunesse mauricienne est capable.

    Sur ce, j’espere qu’a votre prochain coup de gueule vous prendrez d’abord le temps de nous aider avant de nous critiquer :)!

  • Rabin

    @Sandrine Bienvenue sur le blog. Je suis journaliste…pas militant, mon métier ne consiste donc pas à « aider » les uns ou les autres. Il consiste à dire et à analyser.
    Or, les règles de déontologie m’empêchent de tout dire ici, sur ce blog. Je vous donne donc rendez-vous à une date qui nous conviendra à tous les deux. Lors de cette rencontre je me propose de vous dire toutes les vérités et analyses que je fais du mouvent et de ce que j’estime être ses turpitudes passées et actuelles.Si vous le choisissez, vous pourrez les prendre comme des critiques constructives. Mais je vous préviens…les vérités sont parfois dures à entendre et à avaler. Si vous êtes disposée à les entendre je me ferai un plaisir de vous « aider » de cette manière précise.

  • Pamela

    « Si vous vous attendez à une foule monstre, calmez vos ardeurs ! Le pronostic du nombre de participants à la manif s’avère assez facile à effectuer. »

    Je ne peux qu’être d’accord avec vous très cher Monsieur Bhunjun. Effectivement, une foule monstre pour cet évènement relèvera du miracle. Pourquoi ? Non pas pour les raisons que vous évoquait mais tout simplement parce qu’il semblerait qu’Azir Moris se soit trompé et qu’au final, et que tout va très bien dans ce paradis qu’est l’Ile Maurice. Les mauriciens ne descendront pas a cette « marche de l’eau » car voyons, l’eau coule a flot de nos robinets !! Ou vont-ils chercher ces idées ?!! Je ne sais vraiment pas.

    « On ne tient pas le haut du pavé (et la tête dans la brume) en permanence sans écouter ses collaborateurs et sans se remettre en question. »

    Tient donc, cela me fait penser au gouvernement actuel de Maurice…
    Il est intéressant de voir que lorsqu’il s’agit de critiquer un mouvement de jeunes qui n’ont pour but que de sauver leur pays des mains d’une bande de politiciens véreux, il y a toujours une foule mais qu’il n’y a plus personne lorsqu’il s’agit d’aider, de guider ces jeunes militants parfois maladroits due à leur manque d’expérience.
    Quant a ces « collaborateurs » qui disent d’être senti exclus et qui ne sont donc, plus présents aux seins du groupe, je leur demanderai plutôt que de se mettre en victime, ils devraient plutôt se remettre en question quant aux comportements qu’ils ont eu a l’égard des jeunes avec qui ils prétendaient travailler. Prétendre être membre d’un groupe pour ensuite procéder a un cassage systématique sur les ondes d’une radio privée et ensuite s’étonner qu’il est mis à l’écart relève quand même de l’absurde.
    Oui, il y a eu certes la perte de certains membres qui auraient pu apporter bon nombres de choses mais, l’incapacité d’accepter un « Non, je ne suis pas d’accord », on fait que certains anciens membres aient pris leur distance. Donc, dire qu’ils ont été évincés du groupe…

    « Le débat autour des idées a, lui ; laissé la place à une certaine vacuité intellectuelle. »

    Vous pardonnerez a ces jeunes de ne pas avoir le professionnalisme de nos chers politiciens lorsqu’il s’agit de répondre aux questions et autres débats. Certes, il y a eu des dérapages bien souvent sur cette page Facebook, mais doit-je rappeler le film qui repasse tous les 5 ans pendant les fameux campagnes électorales ou nos politiciens nous gonflent avec leurs grossièreté infini ? Cela ne semble déranger personne cependant ?

    « De fait, depuis septembre, le mouvement sombre de plus en plus du côté anecdotique de l’action politique. »

    Vraiment ? Ne trouvez-vous pas plutôt anecdotique le fait que beaucoup se croisent les bras, regardent et attendent que ce groupe se casse la gueule ? Tout ça pour pouvoir dire « Je vous l’avez dit ? »
    Si crier NON contre la corruption, contre la pauvreté, contre l’ingérence politique est un acte anecdotique, WANTED / AZIR MORIS serait donc une troupe de comique ! Nous avons donc de super talents !! A quand l’émission «Mauritius got talent » ?!! J’ai hâte !!
    « A comme le nouveau symbole de la page facebook du Wanted. »
    Pourquoi pas tout simple A pour Azir Moris ?? Ou est-ce trop simple comme explication… Nous être humains avons toujours besoin d’explication grandiose…

    Mais au finale, que sais-je ? Je ne suis qu’une petite jeune sans cervelle qui fait désormais dans le flash mob car je me bats avec les armes que j’ai contre une société pourrie à laquelle j’ai choisie de ne pas adhérer.

    Azir Moris n’est peut-être pas parfait, mais il me semble qu’avant un certain 10 Septembre 2011, tout le monde se plaignait du mal-être de notre pays sans bouger un petit doigt. Au fond, peut-être que les vrais coupables sont justement ces jeunes qui veulent sauver un peuple qui ne désire pas l’être.

  • Murveen Veerapen

    @Rabin, Je suis un fidèle lecteur de L’express et auditeur de R1. En tant que citoyen de ce pays, je tiens a vous remercier du travail de journaliste que vous effectuer. Après avoir écouter, et re-ecouter votre Edito et avoir lu le contenu de ce blog, je serai d’accord avec vous que quelque part il y a des manquements au sein du groupe Azir Moris. Grande fut ma surprise de ne rien entendre quand il y a eu l’affaire « briani a Quatre-Bornes ». J’ai été aussi choquer de voir certains commentaires se faire effacer sur le « wall » de la page facebook du groupe. Étant moi même un des jeunes présent au début ( les 2 semaines précédant la Grande Marche et ayant beaucoup aider- a mon avis) je doit avouer avoir été déçu, vraiment déçu par le groupe, et par la façon de faire de certaines personne du groupe.

    Aussi, j’ai été déçu de voir certains membres, qui se disent « administrateurs » de la page se servir d’un langage vraiment injurieux envers la députée Nita Deerpalsing. Même en étant pas fan du gouvernement en place, je ne pense pas que ce soit la un exemple a donner, pour ceux qui se disent une force de proposition. Surtout, je me demande comment on peut ainsi parler a une femme ainsi et publiquement, me rappelant ainsi l’épisode du Micro lors d’un meeting.

    Aussi, je ne comprend pas la logique de A comme logo. Comme vous l’avez vous même souligner, c’est a se demander si le groupe se prend pour un groupe Anarchiste, prônant l’anarchisme.

    Aussi j’ai été très étonner de voir certaines personne du groupe dire et affirmer  » Anou desane dans la rue nu ale eclate partout ek mitrailette »… Si c’est sa le but d’un groupe qui se propose être une force de proposition… J’ai été aussi très étonner du silence du groupe sur les differentes affaires en cours comme La reforme électorale, pour ne citer que cela. Quoi qu’il en soit, les balier fatak, mitraillette, nou pas virtiel nou lor coltard et autres insultes a l’encontre de certaines personnes, j’espère sont choses du passer.

    J’aimerais cependant saluer le travail du groupe, lors de leurs récents descente sur le terrain, aidant les gens pauvre et plus démunis. Mais la encore. il est ou le suivi?

    Aussi après avoir lu votre blog, et les différent commentaire, je m’étonne de l’absolu silence du leader du groupe, qui je pensai aller au moins venir s’expliquer sur les divers points soulever, et pour venir nous dire ce qui en est. Je pense que Mr Peerally, qu’on connait comme étant une personne qui parle librement( chose que je salut), nous doit une explication pour le simple fait d’avoir rassembler derriere lui +15000 personnes sur facebook et +3000 personne sur le bitume. Une explication je pense serai la bienvenue, du moins par respect a tout ceux et celles qui un Samedi 10 Septembre 2011 ont répondu présent a son appel a descendre dans la rue pour extérioriser notre mécontentement.

    Sur ce….

  • Pamela

    Reponse a Murveen:

    Comme je l’ai dit plus haut, il y a certes eu des erreurs quant a la facon de gérer certaines choses, y compris les commentaires sur la page facebook. Cependant, je repete encore, ne jettons pas cette pierre hypocrite comme quoi les derapages de ce genre sont une premiere a Maurice. Au moins les membres d’Azir Moris font leurs Mea Culpa et reconnaissent avoir dérapé pas moment. Ce n’est pas le cas d’un certain Monsieur « ti sourire » qui n’a pas trouvé bon de s’excuser apres l’épisode « micro » et qui s’est juste contenté de dire qu’il ne s’adressait pas a Mme N.D.
    Quant a l’explication que vous semblait reclamer tres cher Monsieur Murveen, il me semble que vous devriez les reclamer a votre gouvernement qui mene ce pays en bateau depuis trop longtemps deja.
    Il semble tres facile de critiquer ces jeunes mais vous, en tant que Mauriciens (notez le ‘s’ car ici je m’adresse a TOUS les Mauriciens) pourquoi n’avez vous rien fait lorsque tout ces scandales ont ternis notre iles?
    Je pense que vous devriez revoir qui sont vraiment les coupables ici…
    Reprochez vous a ces jeunes de tenter un quelconque changement, meme maladroitement?

  • Rabin

    Enfin…une argumentation plus posée… Bienvenue sur le blog Murveen/Pamela

    Je n’ai strictement aucune divergence d’idée sur les problèmes que vous énoncez et les travers que vous identifiez. Le constat a été fait ici…

    Sur la connivence des partis politiques et la médiocrité de certains comportements…
    https://sansconcessions.wordpress.com/2011/04/10/le-pacte-des-loups/
    https://sansconcessions.wordpress.com/2011/11/20/deshonorables-parlementaires/
    https://sansconcessions.wordpress.com/2011/02/20/la-politique-de-la-fellation/

    Sur le manque de débat, d’alternative politique et sur la nécessité pour les citoyens d’agir…
    https://sansconcessions.wordpress.com/2009/09/13/la-classe-pensante/
    https://sansconcessions.wordpress.com/2009/08/02/debats-en-debats/
    https://sansconcessions.wordpress.com/2008/09/29/debat-sur-le-debat/
    https://sansconcessions.wordpress.com/2008/09/29/au-pays-des-merveilles/ (à ce sujet faudrait que je demande des royalties à mon ami Eric Ng 🙂 )

    Si on lit les blogs plus haut on pourra difficilement m’accuser de défendre une paroisse politique ou alors de ne pas être en faveur d’une nouvelle force alternative. Il faut aussi comprendre qu’en temps que journaliste je suis seulement observateur/analyste/critique…PAS ACTEUR. Je ne peux me joindre à Azir Moris ou leur donner un coup de main concret pour les mêmes raisons qui m’empêchent d’être franc maçon, rotarien, Lions, JCI ou que sais-je encore…

    Tout le reste ET C’EST L’ESSENTIEL …c’est une question de méthode. C’est la méthode de Wanted/ Azir Moris que je critique (avec virulence, je le sais). Elle n’est pas assez réfléchie, pas assez pragmatique…elle brouille les pistes…fait agir un mouvement qui se veut politique comme le ferait une ONG s’occupant que de questions sociales. La méthode ne met pas en relation les problématiques sociales et économiques. Elle consiste à dénoncer une classe/caste politique sans avoir une idée concrètes des étapes de sa destitution et SURTOUT de ce que l’on fait après l’avoir vaincu…

    Les créations du parti travailliste dans les années 1930 et celui du MMM début 1970 donnent des éléments factuels sur comment les liens organiques et structurels ont été crées entre les embryons de ces mouvements politiques et ceux qui sont appelé à devenir leurs supporters/partisans ensuite.

    A l’heure des réseau sociaux, il n’est pas interdit de s’inspirer des recettes du passé, qui ont reposé sur le liens humains réels et une VRAIE connaissance du terrain pour bâtir un enracinement politique. Or, ce ne me semble pas être la stratégie de Azir. Tout action politique doit être précédée d’une longue et intense période de réflexion systématique …a-t-on vraiment fait cela?

    Est-ce ce manque qui explique pourquoi Azir Moris/Wanted se complaît dans une attitude de faire pour faire. Toute action doit pouvoir avoir créée des réactions. Estce le cas? OU alors estce que par manque de réflexion et de stratégie…les actions entreprises n’ont pas fini par s’avérer vaines…car ne trouvant écho qu’auprès d’une poignée de personnes?

    Il est facile d’accuser la léthargie du peuple…il est plus compliqué de trouver au préalable des thèmes et une argumentation qui forcent les citoyens à réagir.

    Il est facile d’accuser la classe politique en place…il est plus compliqué d’avoir une analyse politique et économique des cycles…et comprendre pourquoi, peut-être, le peuple n’est pas prêt à participer à un Printemps Mauricien à ce moment ci…tout en comprenant comment et pourquoi cela sera certainement possible dans 2 ans..et de s’y préparer entretemps.

    Ce n’est pas être anti ceci ou cela que de poser ces questions là. Si on arrive vraiment pas à comprendre cela, c’est à désespérer de ceux qui veulent changer le pays!!!

  • Jameel Peerally Leader of Azir Moris

    Cher Mr. Bhujun,
    en reponse a votre editorial sur Radio One dans la matinee du 17/01/12, Azirmoris voudrait vous repondre par l’entremise de cette mise au point.

    ‘wanted: du contenu’

    Notre premier mise au point intervient des le debut de votre editorial: ce n’est pas azirmoris qui organise ‘Occupy Place d’Armes’ (OPDA) mais nous y apportons notre soutien en tant qu’un groupe de jeunes mauriciens responsables et qui n’ont pas peur de revendiquer leurs droits a ce que les taxes payees par les mauriciens soient utilisees optimalement pour une meilleure gestion de la distribution et du captage d’eau de pluie!!

    Secundo, Mr Bhujun, ‘Occupy Place d’Armes'(OPDA)va debuter par une marche du centre social de Marie reine de la paix qui se dirigera vers la Place D’armes ou prendront parole, les membres du Front Commun Travailleurs Sociaux (FCTS) ainsi que quelques membres d’Azirmoris. OPDA dure de 1800 a 0600 ou pour etre plus clair, de six heures du soir Samedi jusqu’a six heures du matin Dimanche!

    Mr Bhujun,en mon titre personnel, je dois dire que je suis un fervent lecteur de vos ecrits les Dimanches et je prete attention particuliere a vos interventions radiophoniques. Je me souviens qu’il y a moins de deux ans, voire pour le 1er Mai dernier, vous aviez ecrit dans vos colonnes, la ‘bataille des chiffres’. Cet article avait pour but d’expliquer a vos lecteurs le jeu des politiciens actuels a s’engager dans une guerre des nombres pour leurs rassemblements respectifs du 1er Mai. Or monsieur, vous qui condamniez ce jeu la il y a peine un ou deux ans, par vos ecrits, vous vous livrez a ce jeu dans votre editorial en pronostiquant le nombre de personnes qui feront le deplacement Samedi. Sachez Mr Bhujun, qu’Azirmoris ne s’attend pas a un grand deplacement en ce Samedi, mais au contraire veut demontrer a ce ‘lepep admirab’ que les jeunes ne seront pas et ne seront plus passifs, aux ecarts de nos politiques a mal gerer nos institutions en installant des p’tits copains par ci et des ‘coler lafis’ par la!

    Le manque de leadership que vous vous efforcer d’evoquer, est on ne peut plus clair que vous etes habitues a avoir un ‘dominant’ a la tete avec ‘ses suiveurs’ or Azirmoris evolue differemment de ce dont vous etes habitues! Oui, Azirmoris a un leader en Jameel Peerally, mais les decisions sont prises dans une democracie ,non pas utopique mais bien plus developee que ce dont vous etes habitue! Les collaborateurs que vous mentionnez dans votre editorial monsieur, sont partis sur divergence d’opinion ou tout simplement parce qu’ils n’ont pu s’integrer a cette nouvelle forme de cohabitation d’ideologies de meme que d’accepter un banal ‘ non, faisons ca comme ca et non comme ca’. Ces quelques animateurs restants que vous mentionnes avec un certain prejuge palpable par le lecteur ou par l’auditeur, ont eux a coeur de continuer a travailler dans l’espoir d’une vie meilleure pour tous citoyens mauriciens! Vous, monsieur, qu’avez vous fait de concret pour aider ces jeunes qui ont besoin de guide? Je me rappelle que juste avant la marche du 10 Septembre 2011, vous aviez deja ecrit, que la reussite a une telle demarche serait nulle, mais 3 a 4 milles personnes dans les rues en un Samedi (ou bon nombre de Mauriciens travailles) avez fini par faire taire nos detracteurs, vous parmi.

    « Le débat autour des idées a, lui ; laissé la place à une certaine vacuité intellectuelle.
    « De fait, depuis septembre, le mouvement sombre de plus en plus du côté anecdotique de l’action politique. »

    Mr Bhujun, vous l’ecriviez dans votre editorial  » wanted : 15000 YOUNGSTERS… » Dois je vous rappeller qu’etant jeunes, nous apprenons de nos erreurs et de nos faux pas? Dois je vous rappeller qu’on est en train d’apprendre les aleas de maintenir un mouvement de pression sur le tas? Ceci dit, cette jeunesse a deux cotes, le cote positif et courageux a se battre envers et contre tout ce qui va pas dans notre societe et le cote negatif qui est le manque d’experience. Vous me direz qu’il y avait un certain encadrement de la part de moins jeunes personnes au debut de l’aventure qui s’en sont alles…mais nous vous dirons d’une meme vois qu’either you adapt or perish!! Dans leurs cas, ils ont cru pouvoir nous mouler comme ca leur chantait! La vacuite intellectuelle dont vous parlez, est certes pertinente comme reflexion par rapport a certaines personnes qui ecrivent sur notre page facebook, mais ne dit on pas qu’il faut de tout pour faire un monde? Notre chere assemblee nationale je vous l’assure , couve une plus grande vacuite intellectuelle que notre page facebook!!

    Monsieur, vous qui pronez un debat intellectuel plus pousse, pourquoi perdre du temps avec la photo du groupe, un ‘A’,qui signifie simplement Azirmoris mais qui grace a votre coup de plume a maintenant pris une dimension on ne peut plus exagerer!

    En ce qu’il s’agit des mentions de flashmobs du pauvre et de l’anecdotique, sachez ceci monsieur, qu’encore une fois cette guerre des nombres si importante a vos yeux, ne reflete en aucun cas l’importance ou le symbolisme d’une action precise! Azirmoris ne reagit pas encore par rapport aux grands debats que sont la crise economique ou la reforme electorale
    parceque tout simplement, Azirmoris a travaille ces 3 derniers mois a faconner un rapport denoncant pauvrete, drogues, service hospitalier et politiques malsaines. Mr Bhujun en ce qu’il s’agit de reforme electorale, sachez que tant qu’il y aura tergiversation au niveau de nos politiques et que les volontes n’y seront pas, de reforme il n’y en aura point!

    Ayant maintenant repondu presque point par point a votre editorial, Azirmoris vous demandera tout en vous respectant, de :
    (1) bien vouloir verifier vos sources avant de dire ou d’ecrire de la desinformation( oui c’est de la desinformation que vous avez faites!) – l’inexactitude de dire qu’Azirmoris ORGANISE….et aussi de 6 am a 6 pm!
    (2) en tant que journaliste, Mr Bhujun, ayez une certaine cohesion ( par rapport a la guerre des chiffres)
    (3) donner la chance aux jeunes de ce pays d’envisager et de se construire un avenir sans systematiquement les casser en ayant trop d’attentes d’eux a ce moment precis!

    Respectueusement votre,
    les membres d’Azirmoris

  • Rabin

    Merci d’avoir pris du temps pour répondre M. Peerally.

    D’abord un mea culpa sur deux choses…

    1. Oui j’ai mal lu le 6 p.m à 6 a.m posté par vous-même sur le groupe Wanted. Mais je précise toutefois que cela n’aurai en rien altéré la suite de mon raisonnement dans cette chronique radio.
    2. Le blog intitulé « Petit quiz visuel » se voulait léger…autour d’un « A ». Il se trouve que j’ai fait une recherche préalable sur votre «A » sur internet. Ce n’est pas une création propre à Azir Moris…faites votre recherche et vous retrouverez ce même « A » sur des sites Anarchistes…cela m’a intrigué, d’où le ton interrogatif et non déclaratif du blog. Il est dommage …et je regrette qu’on ait pu croire que j’ai décrété qu’Azir Moris est un mouvement anarchiste. En sachant que la philosophie anarchiste originelle est méconnue du grand public…

    Sur la paternité d’OPDA…
    Vous me rappelez que ce n’est pas Azir qui organise OPDA. Vous me permettrez de vous faire remarquer que le « marketing » d’OPDA se fait surtout sur la page FB de Wanted/Azir et à travers les sympathisants du mouvement dont notre ami commun Alain Bertrand. De la à conclure que Azir organise OPDA…il n’y a qu’un pas. D’ailleurs… je dois me poser et vous poser la question…si ce n’est pas Azir qui organise la manifestation, qui le fait alors ? Faites vous par ailleurs parti du « comité organisateur » ? J’ai cherché, en vain une page FB OPDA, existe-t-elle ? Avouez qu’avec tout cela, une certaine confusion règne autour de la paternité d’OPDA.

    Sur les chiffres
    Oui deux ans après, je pense toujours la même chose sur la guerre de chiffres entre LES PARTIS POLITIQUES. Mais la manif de 10/09/11 avait été bâtie sur la capacité d’un sursaut national, transcommunautaire et massif. Un peu moins de 3000 personnes qui viennent se montrer solidaires…c’est un succès…mais relatif quand on analyse la « qualité » de la foule. Par « qualité », nous entendons la diversité générationnelle, sociale, professionnelle et ethnique d’une foule. Tous les journalistes utilisent cet étalon pour évaluer la force d’un rassemblement. Je vous rappelle donc que pour la manif de 10/09 je ne m’étais surtout pas arrêté aux chiffres mais j’avais analyse la « qualité » de la foule.
    Vous dites plus loin que vous ne vous attendez pas à un grand déplacement ce samedi. Pourquoi donc refusez-vous de viser gros ? Il suffit de relire ce qu’il s’est passé dans les pays balayés par les « Printemps » pour se rendre compte que les premières manifs n’ont pas rassemblé grand monde…mais au fil des rassemblements les foules n’ont cessé de grossir. Pourquoi diable c’est l’inverse qu’il se passe à Maurice. Je ne comprends pas votre défaitisme. Tout comme je ne saisis pas l’accent démesuré que vous placez sur la jeunesse. Et sur le fait que les jeunes seraient la clé de voute du changement…Voici la pyramide des âges de notre pays : (https://sansconcessions.files.wordpress.com/2012/01/pop-pyramid.jpg ) pensez vous vraiment qu’un mouvement prônant le changement peut prétendre le faire en mobilisant que les jeunes ? Ce serait une grosse erreur stratégique. Une erreur stratégique encore plus impardonnable serait de rater son diagnostic des thèmes porteurs d’une mobilisation. Si le public n’est pas au rendez-vous, ce n’est pas seulement qu’il est somnolant…mais plutôt parce qu’on ne lui donne pas suffisamment de raisons de se mobiliser…

    En passant, vous évoquez dans votre réponse un tweet que j’aurai posé. Je sais ce que j’ai écrit…par contre vous semblez confus dans ce que vous écrivez ? J’affirme que vous vous trompez et que vous tronquez la réalité. Je vous invite à aller revérifier les 5 tweets que j’ai posté le 10/09/11. Si vous n’êtes pas en mesure de le faire, je me propose de vous démontrer que ce que vous dites est FAUX, preuve à l’appui, bien entendu !

    Sur le manque de leadership…
    Oui j’observe qu’il y a manque de leadership. Et cela n’est pas une attaque contre votre personne. Le leader c’est celui qui, avant les autres, comprend les enjeux stratégiques (notamment de la mobilisation) et qui avec les autres…met toutes les chances du coté de son mouvement pour réussir la plus grande adhésion possible. Si vous me dites que l’adhésion ne gagne pas exponentiellement du terrain…si vous m’expliquez que vous ne vous attendez pas à une grosse foule…je vous répond que le leadership est en cause.

    Parce qu’un leader c’est celui qui dirige, prévoit, qui accepte les critiques et qui sait s’entourer d’hommes et de femmes susceptibles de ne pas être d’accord avec lui. Le leader c’est celui qui permet la cohabitation de divers courants de pensée et qui arrive par la force de sa réflexion et de son autorité à créer une synthèse de ceux-ci.

    C’est ce manque de leadership qui selon moi, conduit le mouvement à sombrer dans l’anecdotique et l’attitude flash mob dans les mobilisations.

    Un mot, en passant sur la question du leadership. Je ne vous cache pas mon amusement…et mon inquiétude aussi, sur le fait que certains membres de votre mouvement prennent la même tangente que les Ramgoolamistes et Bérengistes du pays. (voir https://sansconcessions.wordpress.com/2010/09/26/ramgoolamiste-ou-berengiste/ )

    Je découvre avec stupeur que d’aucuns se définissent, avec une certaine fierté, comme « Peeraliste. » Et moi qui croyais qu’il était plutôt question de liberté, d’égalité économique et sociale et de lutte contre la corruption, entre autres et non de culte d’une quelconque personnalité. Cela me rappelle amèrement ces agents politiques qui répondent « Ramgoolam ! » ou « Berenger » quand je leur pose la question « abe ki program to parti ??»

    Sur les grands débats
    Je me réjouis de la préparation de votre rapport. Et puis-je suggérer que vous ne vous arrêtiez pas aux thèmes que vous citez et que vous placiez un plus grand accent sur l’économie et les effets sociaux locaux de la crise économique internationale.

    Je peux vous assurer que vous trouverez en moi un lecteur assidu et critique comme toujours…qui attendra avec impatience ce rapport. Promis, d’ici la, je ne placerai pas les termes « vacuité intellectuelle » et « Azir Moris » dans la même phrase.
    Je ne peux terminer toutefois en reprenant votre certitude sur le fait qu’il n’y aura pas de réforme électorale. Vous contredisez l’essence même de ce que devrait être votre mouvement. Moi qui croyais que vous pouviez vous dire que TOUT EST POSSIBLE…voila que je lis, de vous, que ce n’est pas le cas. Dommage…

  • VishB

    Totalement D’accord avec vous Rabin .
    I wonder how someone short-minded and immature like Mr.Jameel became a ‘Leader’, he doesn’t respect ANY opinion (…) He bullies those who do not share his opinion and yes the best : threaten people who contradict him !!! By sending private msg & talking about his ‘taper’ !!! (…)

    NOTE DE RB: Ce commentaire a été en partie modéré car il contenait des propos potentiellement diffamatoires.

  • VishB

    Je tiens a preciser que mon commentaire comprends : 1) Mon opinion personnel suite a ce que j’ai lu et suite aux temoignages de ceux qui ont ete menaces a travers Fb pour ne pas etre un sage mouton de Mr.Jameel.
    2) Je ne tiens pas a entrer dans un debat avec les partisans de Mr.Jameel ou ils vont m’insulter ou se justifier ,quoi qu’il se dise mon opinion restera le meme !

  • Pistolero

    Finalemen to fine gagne ene gran coup de pied depi Radio One. GRO LOL.

  • Rabin

    Je laisse aux lecteurs le soin de déterminer la pertinence de ce commentaire…

  • Tahir Pirbhay

    Dear Rabin,

    1. Thank you for sending a message to my facebook inbox alerting me of the existence of your blog.

    2. I congratulate you for exposing the actual position of Wanted and what went wrong.

    3. It does not make sense that I will come to your blog and insult you for such a great work.

    4. It is very easy for anyone to create a free email address in 1 minute and publish his/her comment on any thread online

    5. For someone of your intelligence, it is a shame that some garbage, who used only my given name, not family name, and provoked you to defame me.

    6. You should have verified with me.

    7. To your knowledge, you are very well versed in criminal code concerning defamation and I would request you to please remove my name in your post / comments and wherever.

    8. I hope it will be done by tomorrow morning, or I’ll have to file a case to the C.C.I.D.

    P.S. Please do not let any fool make you dance on his tunes.

  • Rabin

    I have sent you a private message on facebook to suggest how you and I can work together so as to deal with this case of alleged impersonation. Hope we agree on the modus operandi.

  • Stéphanie

    Totalement d’accord avec Mr Bhujun!
    J’ai suivi l’évolution du groupe WANTED et les nombreux commentaires des administrateurs, et tout ce que j’ai pu constater ce que le mouvement aller en déclin. Non parceque les mauriciens n’ont aucuns intérets dans les affaires du pays mais a cause d’un certain désillusionnement dans les valeurs du groupe WANTED.
    Et pourtant j’avais personellement invité des amis a s’y joindre, mais au fur et a mesure je fus choquée des propos de Mr Peerally.
    Je me rapelle qu’un des premiers incidents concernait la date de la marche. Suite a un differend d’opinion, Mr Peerally s’est permis de lancer des attaques personelles blessantes, de mon point de vue. Puis vint l’épisode de Bruno Raya, ainsi de suite.
    Je ne tiens pas a faire le procès de Mr Peerally sur ce blog. Je veux juste souligner que de temps en temps il faudrait qu’il se remette en question. On peut pas se permettre d’insulter copieusement autrui sur une simple difference d’opinion et puis venir dire que le monde est contre lui quand on lui tourne le dos. Et il parle de démocratie! J’ose meme pas imaginer sa réaction si on lui lancer les memes insultes…
    Faut comprendre que chaque individu a sa propre personalité et on a franchement pas le temps de glorifier qui ce soit.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :