Le mirage Singapourien

L’édito radio du jour porte  sur la visite du Premier ministre à Singapour durant ce weekend. Une piste pour expliquer pourquoi tous nos efforts pour nous hisser au niveau de cette minuscule île d’Asie sont restés vains jusqu’ici…

Le mirage singapourien

Publicités

7 responses to “Le mirage Singapourien

  • Torpedo

    Ce qui ne veut pas dire qu’on peut toujours s’en servir comme modèle… Mais, comme vous le dites vraiment bien, nos dirigeants manquent de couilles pour mettre leur vision en oeuvre, et s’entourent de gens vraiment pas compétents pour transcrire cette vision en réalité. Dommage…

  • Rabin

    Nous envions la Ferrari singapourienne…et du coup nous décidons de nous en construire une similaire. Mais le problème c’est que nous croyons que le moteur de mini dont nous disposons va faire l’affaire!
    Le moteur ce sont les hommes. Si les hommes sont mauvais et incompétents, nous n’avancerons pas…ou si peu.

  • F.

    ‘moteur de mini’ – une nation de-! Mais nous ne pouvons pas forcer les gens a être, a entrer dans un moule-nous ne sommes pas chez les rouges. Je pense que la doctrine indienne du karmayoga devrait être appliquée, si elle ne l’est déjà, au libéralisme politique et économique.

    Moteur de mini- vu notre attitude envers l’éducation, forcement. Vu la culture de la facilite, l’oubli de l’effort. Vu un manque national de gnaque.

  • Siganus Sutor

    Doit-on chercher à imiter Singapour à tout prix ? Déjà qu’il existe une certaine dérive autoritaire chez certains de nos dirigeants — si ce n’est chez tous ceux qui ont occupé le poste de Premier ministre —, cela ne ferait que contribuer à renforcer ce travers. Certes, Singapour jouit d’un certain succès, Singapour est d’une propreté exemplaire, certes Singapour est une espèce de cocon prospère, de petit paradis douillet (même s’il y fait règne une moiteur fort désagréable), mais il ne faut pas oublier qu’il s’agit presque d’une manière de dictature ayant sensiblement rogné les libertés individuelles. L’interdiction du chewing-gum n’est qu’un des aspects (comique et mineur) de ce travers-là.

  • Torpedo

    @ Siganus Sutor:
    Et que dire de l’interdiction de transporter / consommer le (délicieux, merveilleux, divin…) durian à bord du MRT…? 🙂

  • Rabin

    Je suis plutôt d’accord sur le principe de ce que vous dites. Vous auriez pu citer également la question de la peine capitale. Une cinquantaine de personnes serait envoyée annuellement à l’échafaud labas…
    Le but toutefois n’est pas de faire du copier/coller. Mais de retenir qu’un gouvernement fort, débarrassé de ses tentations de clientélisme et des visées politiques à court terme arrive à mieux mettre en œuvre des réformes. Il me semble que nos gouvernement successifs ont peiné à faire cela dans des domaines aussi variés que la fonction publique, les services de santé, le ciblage, l’urbanisme ou les infrastructures publiques.

  • Torpedo

    Maintenant qu’il a gouté au sarett bef, pardon, la « boite sardine » à la sauce Lee Kwan Yuew, à quand la fin du lobby des cartels de « bis individiel » de Dodoland?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :