Un métier qui rapporte

La scène est grotesque. Somduth Dulthumun, le leader autoproclamé des hindous du pays, craque une allumette. Sous les applaudissements des membres du Front commun hindou, il met le feu à la couverture de l’express dimanche. Mais la flamme meurt après quelques secondes. Dulthumun s’y remet méticuleusement
pendant que crépitent les flashs des photographes. Ouf, le feu a pris ce coup-ci. Le show a bien eu lieu ! Si le côté ridicule des facéties de Dulthumun prête à sourire, les raisons qui motivent son action sont bien trop graves pour être prises à la légère.

La séquence des événements depuis le retour au pays du Premier ministre, dimanche dernier, est intéressante à décrypter. Ce jour-là, Navin Ramgoolam fait volte-face. Alors qu’il s’était totalement désolidarisé des propos de son ministre Mookhesswur Choonee, il explique désormais que la polémique est une invention de la presse. De fossoyeur des principes républicains, voilà que Choonee devient victime en puissance des médias. La presse remplace Choonee dans le box des accusés. Les organisations sectaires du pays semblaient n’attendre qu’un signal clair du « patron » pour sonner la charge. Dirigée, bien évidemment contre le meilleur ennemi de Ramgoolam : le groupe La Sentinelle.

La cible toute trouvée est l’express dimanche. Nous sommes accusés de « balkaniser la communauté hindoue » et de mettre le pays « à feu et à sang ». Notre faute ? Avoir appelé un chat un chat dans notre dernier numéro en titrant en Une « Le vrai pouvoir des castes ». Selon Dulthumun et ses pairs, tout le dossier est bidon. Les castes n’existent pas à Maurice.

Le mensonge est éhonté. Les dizaines de SMS, appels, mails et commentaires reçus de nos lecteurs indiquent qu’ils ont vu au travers du bluff. Même Nita Deerpalsing, si prompte à défendre son leader Navin Ramgoolam, a préféré ne pas se couvrir de ridicule dans l’entretien qu’elle accorde cette semaine à Mauritius Times. En effet, elle ne remet pas en doute l’existence des castes dans la communauté hindoue. Se contentant de descendre notre dossier en se demandant : « What did it bring other than say these things exist in parts of our society ? »

Si Nita Deerpalsing a des raisons objectives de défendre son leader et de pourfendre le meilleur ennemi dès que son patron lui en intime l’ordre, on comprend moins bien pourquoi Dulthumun et consorts se sentent à ce point obligés de régler leurs discours sur celui de Ramgoolam et d’appeler, comme lui au boycott de l’express. La lecture de notre dossier de la semaine dernière fournit, selon nous, quelques pistes de réponse.


« Certains leaders familiaux profitent … pour nouer des liens avec le candidat. On ne sait jamais où cette proximité … peut mener : une décoration de la République, une nomination au conseil d’administration d’un petit organisme parapublic… », peut-on y lire. Une situation théorique énoncée dans un article peut parfois rejoindre la réalité.  En effet, Dulthumun est un nominé politique. Il est membre du conseil d’administration de la Banque de Développement. Par ailleurs, le président de la Mauritius Sanatan Dharma Temples Federation (MSDTF) a également été élevé au rang d’Officier de l’Ordre de l’Etoile et de la Clé de l’océan Indien par le gouvernement en mars 2008.

On pourrait penser que Dulthumun mérite sa décoration pour son action dans la sphère socioculturelle. On a par contre beaucoup plus de mal à comprendre comment un ancien Chief Valuation Technician au ministère des Finances devient expert en financement des PME sur le conseil d’administration de la DBM. A moins que ces deux nominations aient à faire avec les prises de position passées et actuelles de Dulthumun. N’a-t-il pas déjà expliqué qu’en « tant que dirigeant de la communauté hindoue, j’ai le droit de donner le mot d’ordre de voter pour un candidat. Et on n’a pas le droit de m’en empêcher. » Et d’ajouter, quelques jours après l’élection de Pravind Jugnauth à la partielle de mars 2009, que c’est grâce au soutien de son association que le leader du MSM a été élu.

D’élections, il sera encore question en mai-juin 2011. Mais cette fois-ci, ce seront celles visant à remplacer l’exécutif de la MSDTF. Dulthumun serait candidat à sa propre succession. Et si tout ce cirque n’était en fait que le début de la campagne d’un dirigeant d’association socioculturelle soucieux de se faire réélire ? Car au vu des faits, « dirigeant de la communauté hindoue », c’est un métier qui rapporte !

Publicités

18 responses to “Un métier qui rapporte

  • Twitted by rabinbhujun

    […] This post was Twitted by rabinbhujun […]

  • FrankL

    A so called religious leader hiding under a political skin.I think we should stop giving him so much attention because he is nothing else but a muppet.

  • Rabin

    Welcome to the blog Frank!
    Actually, quite many readers have suggested that we stop paying attention to these extremist/politically motivated groups. I do not totally agree though. I guess I’ll tackle this issue in my Radio One editorial this Tuesday morning. I’ll be posting the clip here on Tuesday morning.

  • Onion

    Is there a point where the politicians may begin to fear him? Could he in the future turn his religious exteremist group to a political one, running for election? Here is a man who is the self-proclaimed leader of Hindus in Mauritius, a man who claims to be able to swing the election outcome at his discretion, a man who is clearly earning himself significant rewards from the political classes, and yet it seems the politicians have no concerns over the power he claims to wield.

    I agree with Frank to a certain degree. Fortunately most Mauritians are able to ignore these muppets and get on with their lives. If the muppets had their way, we would have civil war.

  • Med

    Keep up the pressure!. On est de tout coeur avec vous et votre equipe. A chaque fois qu’il y ait derapages de ces groupes soit disant socio-culturelles, ce n’est pas leur accorder de l’importance, mais informer et denoncer ces actes des esprits haut combien mlasains. Ces carapates qui n’en finissent pas de briser notre tissus sociale si vunerable a la moindre occasion pour se faire remarquer aupres des puissants du jour ou pour obtenir quelque recompense personel ou pour convaincre ces suiveurs de plus en plus en voix de disparition souhaitons-le. Esperons aussi que cet effet detonateur motiverait d’autres titres et journalistes d’emboiter le pas..on ose songer a l’emergence d’une nouvelle race de politiciens susceptible a eliminer toutes ces demagogues qui n’ont pas de raison d’etre.. « A bas les ordures, nous voulons des fleurs! »

  • Rabin

    Merci Med. Et bienvenue sur le blog.

  • Tomtom

    HI to all,
    rabin my friend, coz we are, and i’m just staying anonymous as your blogs should be filtered now by police and politics; I think you are right, but only to some extent…The fight for power maybe one of the reason for some of those guys doing, but it’s very difficult to generalize this assumption for evryone of them(dulthummon, gregoire, manohur, meeah, etc). Each one has certainly some deep personal motivation/conviction that what they are doing is right, coz living this kind of public life takes a heavy toll upon their personal life, and they have chosen to live it that way.
    I’m more pragmatic in my opinion on those issues and I’m more some kind of pro-Obama style of thinking, where in one of his book « Audacity of Hope », he commented how he sensed that George Bush felt he was doing something right when invading Irak. The thing is, people are always trying to think that politicians always do things just to get some reward, which is true to some extent, but there is a deeper reason why those guys, most of them rich and not needing those earthly rewards, keep getting involved in public life.

  • Torpedo

    Et comment va-t-il faire pour brûler ceci ?
    On lui souhaite bonne chance…

    Sinon, on pourrait organiser un mega barbecue en lui envoyant toutes les copies que la population a achetée… hehe…

  • Siganus Sutor

    Mais la flamme meurt après quelques secondes.

    Ah, ce papier glacé… Non seulement il est peu recyclable, mais en plus il brûle mal ! Ça ne peut pas durer comme ça.

  • MA

    I really liked your story on the caste system specific to Mauritius; the evidence from political and civil service appointments clearly speaks for itself.

    Nevertheless, I would like to point out something. In your audio editorial, you used the expression ‘extrémistes à la solde des puissants du jour’, which sounds too simplistic. Let me explain.

    The situation you describe in your original paper depicts a more complex picture than a few puppets blindly carrying out orders from the political leaders. The politicians strike me as being as bound to these organisations as the latter are to them. The situation is more like ‘ je te tiens… tu me tiens la barbichette’ than downright manipulation. We can suspect that there is manipulation, but it’s not proved yet. If I remember right, you had strong evidence that sociocultural organizations are responsible for getting candidates elected, but little evidence that their leaders were puppets at the hands of the ‘puissants du jour’.
    We suspect that there is manipulation, but it has been proved – yet.

  • Rory G

    Nominations at the labour party have been a paradoxical game. I recall one of Gilbert Ahnee’s edito in Le Mauricien. It was about the nomination of Mr Rivalland to some High Order of Star and Key something… for his contribution to the education sector( if memory serves me right). Anyhow, Mr Rivalland is none but a resourceful campaign manager and hobby teacher… and as a matter of fact, I can vouch for the fact that his teaching was none but brainwashing and political education. Talking about reform Navin? Finally, I’d like to quote Ms Chapman: » Talking bout a revolution sounds like a whisper ».

  • Torpedo

    One pandit once rightly asked: if there are no castes, then why don’t you have a common prayer made by all (absolutely all) of these organisations in the same ceremony…? 😀
    Now ask this to the sympathisers of Mr Dulthummun and then look at their faces trying to sort out a plausible, logical answer to justify that they actually cannot…

  • Med

    I wonder how those people sort this one out — any relatives, closed ones or member of their family in urgent need of blood donation. Do we have blood group also classified into caste or religion wise ?
    reminds me of this famous scene in Krativeer with Nana Patekar http://www.youtube.com/watch?v=zFgjcr-o55g

  • Torpedo

    @ Med
    Yes, you are perfectly right to ask this kind of question because it’s during this (maybe only) time of need that one can realise that his/her misconceptions were only psychological barriers. I usually tell machos why they don’t ask if it’s the blood of females that is being used to replace their blood when they go for surgery 😀 This is one of the best arguments that am used to employ against any form of discrimination that can exist.

  • Torpedo

    M. Dulthummun s’autoproclame pacificateur
    Si le ridicule tuait…

  • Med

    pyromane converti en sapeur pompier 😉

  • Torpedo

    Doublement dédaigné!

  • Torpedo

    Et maintenant protecteur de montagne autoproclamé

    Il sait s’occuper lui au moins…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :