Sex, drugs and Mustaine

J’oublie Choonee, Ramgoolam, Callikan et consorts pour un moment. Parlons de Rock. Même de Heavy metal !

J’ai terminé, la semaine dernière, l’autobiographie de Dave Mustaine. Le leader et chanteur de Megadeth. De quoi parle donc un bouquin retraçant les 40 dernières années de la vie d’une star de la musique ? De sex, drugs and rock’n’roll, pardi !


L’histoire de Mustaine est en effet très rock’n’roll. Il est mis à la porte de chez ses parents à 15 ans. Devient vite accro au cannabis, puis à la cocaïne. Ensuite à l’héroïne. A 17 ans, déjà toxicomane et alcoolique, il survit en vendant de la drogue. Tout en essayant de percer dans le monde du heavy metal. Mustaine se croit sur le bon chemin…mais se fait éjecter de Metallica qui devient, quelques années plus tard, le plus gros groupe de Rock au monde.

Mustaine vendra bien une vingtaine de millions d’albums. Mais à quel prix ! Le livre raconte son interminable descente en enfer. Ses nombreux (17 en tout) séjours dans les centres de désintoxication, ses flirts avec la mort et son salut…à travers la religion. Eh oui !


C’est un bouquin à lire par ceux qui aiment soit le personnage ou sa musique. C’est mon cas. « Mustaine » a donc rejoint ma minuscule collection de livres consacrés à la musique bruyante et les personnes qui le font. La pièce maitresse de cette collection est sans conteste un livre qu’un de mes amis de fac m’avait offert il y a une dizaine d’année.

Ecrit par le Père Jean-Paul Régimbal, ce bouquin assassine le Rock’n’Roll. Une musique « qui viole la conscience » des jeunes générations. Rien que ca ! Publié en 1983, le texte n’aborde pas les variantes plus « musclées » et « sombres » du Rock nées à partir de 1981. C’est-à-dire le thrash metal, le black metal ou le death metal.

Du coup, le brave Père Régimbal concentre ses tirs d’artillerie sur les coupables tous trouvés de l’époque : Led Zeppelin, Black Sabbath, AC/DC ou Kiss. Mais il met aussi en garde contre la dangerosité de la musique de quelques autres groupes. A savoir les Beach Boys, les Bee Gees, Elton John ou encore les Beatles. Quand je vous disais que ce bouquin c’était quelque chose!

Publicités

14 responses to “Sex, drugs and Mustaine

  • Kiki

    La question est : pourquoi t’offrir un tel livre ? est-ce que le delerium d’un vieillard sénile est si drôle que ca ?
    Quoique j’ai toujours soupçonné les Beach Boys d’être des suppôts de Satan. Tant de violence dans leur musique et leurs paroles :
    « Ba ba ba, ba Barbara Ann,Ba ba ba, ba Barbara Ann,Barbara Ann, take my hand, Barbara Ann »

    Brrrrr ca fait froid dans le dos

  • Rabin

    Ah non Kiki, ce livre m’avait été offert pour me faire une blague. Les propos de ce cher prêtre sont hilarants en fait.

  • Rabin

    Je veux dire que je trouve ce qu’il écrit hilarant. D’autres diront que ce n’est qu’un extrémiste borné. Ce qui n’est pas faux non plus…

  • Siganus Sutor

    Metallica le « plus gros groupe de rock » ? Ne s’agit-il pas plutôt de Deep Purple ? 🙂

    Votre prêtre québécois aux « opinions conspirationistes », dit-il dans son livre que si on écoute certains disques à l’envers (sur un pick-up* donc) on entend des messages sataniques ? C’est là des propos que j’ai entendu en plus d’une occasion, rumeurs ayant donc atteint les rivages de la petite île Maurice. Je n’ai jamais vérifié si cela était vrai ou pas, mais quand bien même ce genre de message caché a vraiment été mis sur certains disques, je pense qu’il il ya avant tout là matière à (sou)rire, l’affaire s’apparentant à des enfantillages, tant du côté de celui qui le fait que de celui qui s’en offusque.
     
     
    * mauricianisme, non ?

  • Rabin

    Metallica est bien le plus gros groupe de rock existant (ventes, fréquentation des concerts etc)

    Ah oui, le prêtre explique maintes fois que l’on peut entendre des choses genre « Satan est ton maitre » si l’on écoute les morceaux à l’envers ou si l’on ralentit la vitesse du pick-up. Son explication de texte de Hotel California est hilarante d’ailleurs.

    Et pick-up? Même les français l’utilise non pour dire tourne-disque?

  • Siganus K.

    Ils pèsent combien, les barbouzes de M. ?

    Même les français l’utilise non pour dire tourne-disque?

    Pa koné — mais il me semble qu’on dirait (qu’on avait dû dire) plutôt tourne-disque en France. (Y a un Français dans la salle ?) Quoi qu’il en soit, je peux mettre ma main à couper qu’ils n’ont jamais écouté de “tresse” !

  • Rabin

    Aucune idée, ils sont souvent les seuls rockers (à part les Stones) à être présent sur les classements de Forbes en musique.
    Ene bon ti latresse! Oui, je ne pense pas qu’ils connaissent…

  • Siganus K.

    Je pensais plutôt à leur masse (corporelle, bien entendu, pas l’autre qu’on fume). Mais il est vrai que le sexe, la drogue et le rock’n roll ne font pas forcément grossir.

    Wikipédia :

    Un tourne-disque ou électrophone est un appareil électronique destiné à restituer un enregistrement sonore réalisé sur disques microsillons. Appelé aussi pick up, il est le successeur électronique du phonographe.

    Une platine ou platine tourne-disque, ne comprend que les mécanismes de lecture des disques, sans l’amplification et les haut-parleurs.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lectrophone

  • Rabin

    Pour les avoir vu de très près en mai dernier, je confirme que ce sont des rockeurs très athlétiques. 🙂

  • Torpedo

    Un ethonologue rend compte de la culture métal: 1, 2.

    Dans la même veine du Père Régimbal, il fallait aussi entendre Sam Lauthan déblatétérer sur le mouvement gothique quelquetemps de celà… À quand des gens comme lui pour s’enflammer sur la glorification de la violence et le machisme dans le R’n’B, l’infantilisation extrême des ados par les clones de Britney Spears et j’en passe… Ces mêmes gens se défendraient sûrement de n’avoir jamais eu de préférences musicales / suivi une mode dans leur jeunesse. Qu’ils n’ont jamais été humains, quoi…

    Mais, une petite question: pourquoi Bee Gees et Elton John et pas Abba et BoneyM? Pas Les Jackson Five? Pas Mike Brant? Pas Cher? Pas Dalida?? C’est abracadabrantesque!

    PS: Qui est l’auteur de « Metallica and Philosophy »?

  • Rabin

    Le docu est très intéréssant Torpedo. Je n’en avais pas entendu parler.
    Le livre « Metallica and Philosophy » est en fait une compilation de travaux d’universitaires compilé par William Irwin, qui est lui même professeur de philosophie aux Etats Unis. Le bouquin fait partie de la collection  » Blackwell Philosophy and Popculture Series  » de Blackwell Publishing. Il existe même un « South Park and Philosophy » !!! 🙂

  • Rabin

    @ Torpedo
    Si un bouquin sur Metallica et la philosophie peut paraitre saugrenu. Alors que penser de ce pasteur Canadien qui fait des prêches sur Metallica !? Grosso modo, il dit que la musique de Metallica est truffée de références bibliques…ce qui fait d’eux des messagers de Dieu. Il a même écrit un livre sur le sujet.! 😀

    http://www.roadrunnerrecords.com/blabbermouth.net/news.aspx?mode=Article&newsitemID=145885

    http://www.winnipegfreepress.com/opinion/fyi/metallica-messengers-for-god-calgary-pastor-preaches-102682979.html

  • Siganus Sutor

    Tiens, j’ai appris hier au soir que Rabin jouait de la guitare électrique. A quand quelques riffs (ou un solo inspiré) sur YouTube ? On promet de ne pas mettre le feu à la baraque en chantant « smoke on the water » ! :mrgreen:

  • Rabin

    😀 Question guitares, j’ai tout un arsenal, en effet !
    Pour des vidéos, je pense qu’on peut trouver sur youtube une version TRÈS rock des « Cactus » de Jacques Dutronc !
    Smoke on the waters par contre c’est trop « basique. » Voila plus de 15 ans que j’ai joué le riff…comme toute personne débutant sur une guitare électrique. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :