Le vote cynique

Pourquoi couper le pays en deux ? C’est ce que se demande Rama Sithanen (interview partie 1, 2, 3) au sujet de la stratégie politique du moment de Navin Ramgoolam. Il faut relativiser les propos du ministre des Finances. S’il avait été candidat et s’il avait reçu l’assurance qu’il resterait à son poste, il aurait peut-être affirmé que l’Alliance de l’avenir ne polarise en rien l’électorat ! Passons donc sur les discours politiques. Pour nous intéresser à la réalité du terrain. Elle est inquiétante.

Plusieurs commentateurs avaient exprimé des craintes au sujet d’un rapprochement Parti travailliste (PTr)-MSM au lendemain de l’élection partielle de Moka/Quartier-Militaire. Postulant que ce bloc pourrait être perçu comme une force politique homogène, proche des préoccupations d’une population rurale et traditionnelle soucieuse de préserver ses privilèges. Le risque de voir les élections législatives de 2010 se résumer à l’affrontement de la majorité contre les minorités était brandi. Cela ne s’est pas produit. Ce qui s’est vraiment passé est pire !

Les coups calculés, dictés ou mal maîtrisés de Ramgoolam le placent aujourd’hui dans une situation compliquée. Il y a d’abord eu ces alignements douteux de certains profils précis dans quelques circonscriptions ciblées. Ensuite il y a cette aura – qui se dissipe de Rashid Beebeejaun, toujours présenté comme n° 2 du futur gouvernement Ramgoolam. En 2005, Beebeejaun était la carte de garantie d’une communauté. Cinq ans après, les détenteurs de la carte se rendent compte que la garantie n’a pas beaucoup joué en leur faveur.

Il y a aussi l’effet Sithanen qui a achevé de convaincre une partie des électeurs que Ramgoolam ne fait finalement pas grand cas de la méritocratie ou de la valeur symbole de certaines personnes. Si pour son intérêt personnel, some guy must go, then he’ll go. Enfin, il y a ce Jocelyn Grégoire qui donnait un temps l’impression d’être docile. Mais qui finalement ne fait pas le jeu d’un Ramgoolam bien embarrassé de constater que Xavier Duval peine à rassembler « généralement » une certaine population.

Du coup, nous voici devant un scénario un peu plus complexe que le classique « majorité contre minorités ». Ce que nous voyons se profiler, ce sont des élections où les minorités affrontent une certaine majorité. Cette donne n’est pas sans conséquences pour l’alliance de Ramgoolam. Nous en comptons trois.

D’une, le rêve de la majorité des trois-quarts de Ramgoolam s’éloigne. Deuxièmement, ce réalignement consolide les bases de l’alliance de Paul Bérenger dans les circonscriptions dites marginales. Où des 2-1 en faveur de Ramgoolam pourraient s’inverser au profit de Bérenger. Enfin, dans les bastions travaillistes, une certaine frange de l’électorat majoritaire est en train d’avoir les mêmes réflexes de sanction que les minorités. « Pas kapav vot zis ene sel kalité. » Ces épiphénomènes ne feront pas perdre le PTr dans ces circonscriptions. Ils contribueront toutefois à ternir l’image d’invincibilité de l’équipe de l’avenir. Mises bout à bout, ces tendances démontrent certes une remontée de l’Alliance du cœur. Mais elles demeurent encore insuffisamment puissantes pour créer une réelle dynamique de victoire chez les mauves.

Le constat que nous faisons ici doit déjà avoir été exposé à Ramgoolam. Il a le choix. Il peut d’abord revoir sa stratégie en multipliant les efforts pour apaiser les minorités. Nous l’en croyons incapable. Prisonnier qu’il est du « ghetto » où le MSM l’a mené. Reste l’autre solution : la diversion.

Deux occasions se présentent pour faire diversion. D’abord grâce au programme politique de l’alliance de l’avenir. Les échos en provenance du camp rouge font état de quelques mesures choc et populistes. Susceptibles de rallier un soutien électoral massif. Ensuite, il y a ce meeting du 1er Mai à Vacoas. Non seulement Ramgoolam doit réussir à y rassembler une importante foule. Mais il doit aussi pouvoir donner l’impression que celle-ci est largement plus fournie que celle du MMM à Port-Louis.

Les dividendes de ces deux manœuvres seront réels. En effet, l’électeur moyen est cyniquement intelligent. Surtout devant le choix suivant. D’une part, quelques réels avantages offerts par un bloc qui donne par ailleurs l’impression d’être en position de force. D’autre part, un discours « everybody on board », dont on ne sait pas si les défenseurs se retrouveront réellement au pouvoir. Face à un tel cas de figure, on sait déjà pour qui l’électeur va voter. C’est cela le pragmatisme du Mauricien !

Publicités

17 responses to “Le vote cynique

  • Ludovic

    Face à ce genre de situation, Ramgoolam à sa méthode bien à lui déjà expérimentée en 2005: Un marocain ministériel garantie pour les circonscriptions qui lui offrent un 3-0. C’est un chantage audieux et pas digne d’un leader.

  • Bruno

    L’invincible Ramgoolam et son equipe stable a accumule une serie de gaffes magistrale ces derniers temps: l’affaire Sithanen, la tentative de decapitation de la FCM, les propos communaux de ministres qui ne font que repousser les minorites … Meme la derive (que je condamne sans reserve) de Said Bachoo ne donne aucune dynamique a l’Alliance de l’Avenir dans ce segment de la population (grace a Pravind Jugnauth et son propos degradant a l’encontre de la famille Uteem).

    Ce polarisation n’est pas bonne pour le pays. Bravo a Navin pour nous avoir pousse dans cette situation! Si des le debut il avait donne des directives claires a ces ministres de se tenir correctement, cette effet ne serait pas amplifier.

    [Pensez vous que la video de Thalassa puisse nuire a l’A2A au no 18?]

  • Rabin

    Pas la vidéo de Thalassa. Mais le cas Sithanen oui. Pourtant tout semble bien dans le meilleur des mondes pour le bloc A2A au 18. Du moins c’est ce que me disait l’un des candidats hier…

  • Stephen

    Judging by the flag forecast, the A2A will do well in No. 18, particularly in areas close to roundabouts. However, pass by the Tamil temple on Corps de Garde Mountain, and purple seems to be the predominant colour in the vicinity.

    The Sithanen affair, rumours of Pillay’s grovelling at the feet of the VoH and the limited number of Tamil candidates fielded by the A2A will alarm the Tamil community. I don’t doubt the majority of them will back the MMM. Of course there is time for the minority vote to split, as who knows what concessions will be made nearer the time to those holding the community semaphore flags.

    Does anyone know when the last census was performed and where the data is made available? It seems to me that this data is vital to the way politicians play their game.

    I feel for anyone who takes all of this too seriously, they must be overdosing on Prozac given the events of the last couple of weeks.

  • Rabin

    Last census was conducted in 2000. Here’s a link http://www.gov.mu/portal/goc/cso/cenvey_1.htm

  • Stephen

    Thank you, Rabin.

  • Rabin

    Welcome!

  • ashfaq

    I heard that in the number 18. KP and ND are not going to be elected .. the first one because he is not a good substitute to RS and the second one because she is too fond of opening her mouth here and there. also not to forget the problem she faced with the woman at the meeting. who was treated in her own words « comme une chienne ».. it would be difficult for XLD to carry the 2 others on his shoulders with the recent video gag he made on thalassa. a 2-1 for A.du.Coeur would be more logical there.

  • Sky

    Merci pour les pornostiques, mais ce n’est le 6 mai prochain que l’on saura véritablement comment a réagi le vox populi. Ne nous voilons cependant pas la face: Navin voulait depuis longtemps saborder le bateau dans lequel Rama nous a menés pendant plus de 9 ans: où est la croissance? Même Bihar, l’état le plus mal-famé et le plus famélique de l’Inde, a fait 3 fois mieux que Dodoland!!
    Maintenant que le vin est tiré, il faut le boire, même jusqu’à la lie!

  • Bruno

    J’ai l’impression que le Berenger bashing n’a plus la meme pertinence qu’en 2005. Est-ce que je me trompe? Par e.g. le « raid » d’un agent de la VoH sur le wall du MMM ne semble pas avoir eu l’effet escompte?

  • Rabin

    Le Bérenger bashing comme en 2005 serait une erreur tactique de la part de Navin Ramgoolam.
    Il accumule les gaffes en ce moment, il vire Sithanen et parle de méritocratie tout en axant sa campagne sur la défense d’un bilan économique! Plus récemment il y a eu aveu (étonnant) de faiblesse par rapport à la situation de Faugoo à Triolet Pamplemousses. Il lui faut absolument maitriser la suite de sa stratégie…
    … Ramgoolam ne va critiquer et diaboliser maintenant un Bérenger avec qui (dans certaines circonstances précises) il sera peut-être appelé à conclure une alliance post électorale dans une quinzaine de jours! Qui veut voyager loin ménage sa monture. Qui veut gouverner longtemps, ménage son adversaire!
    La situation politique étant ce qu’elle est l’argument « ca blanc là » n’est pas en train d’être utilisé par la populace rouge. La raison est simple: si les patrons ne sont pas en train d’attaquer Bérenger sur le terrain de l’épiderme, les fantassins ne le feront pas non plus tant que ca. A part quelques vrais racistes. Mais, contre ces energumènes là, on ne peut rien!

  • Sky

    Monsieur Bhujun, mettrez-vous un sondage interactif en-ligne – juste pour jauger les tendances politiques – bientot?

  • Rabin

    Lol. Quelle perspicacité! J’ai finalisé le sondage hier soir. Je vais le mettre en ligne cet après midi. 🙂

  • Stephen

    Well, Dinesh Ramjuttun plans to give Berenger an inverse « Michael Jackson » treatment, so his skin colour will soon no longer be an issue.

    Also does anyone know where Berenger bought that brown leather jacket he always seems to be wearing? Very Starsky and Hutch, like the 70s all over again 😉

  • Rabin

    This jacket is « en souvenir » of the good ol days, when Bérenger used to be an angry and rebellious young man…

  • Suraj

    Hi Rabin,

    well, I’ve appreciate the analysis of the situation you’ve made, but for me, it’s clear than Navin has already « lost » the elections!! I explain: before contracting the alliance with MSM, PTR should have easily won 50 or more seats, but now, unless Mr Boodhoo is right in saying that election results are decided on eve of elections, I see A2A with abt abt 35 seats. Which must be somewhat worrying for Pravin in fact,rather than Navin!!
    Personally, I’ve had enough of the wetministerian style of government here. I would have preferred an electoral system over 2 rounds..The first one to choose the leader..and the second one, to choose the key team(finance,health,education,environment,etc), where there isn’t any constituency etc..Queries from population should be dealt with a more highly organised local government system..This would prevent some parties to field total dead weights as candidates!!

  • Shine

    Je pense en effet que le manifesto de l’alliance de l’avenir aura un impact non negligeable. Navin Ramgoolam a bien joue (sur ce coup la). Il est indeniablement mieux fini (dans sa forme) que celui de l’alliance du coeur.
    Pourtant, j’ai trouve l’intervention du president de la commission des finances du MMM a la radio mardi extremement convainquante, et succeptible de vraiment faire pencher la balance … si seulement elle etait etendue par le plus grand nombre.
    Pour ceux qui ne l’aurait pas entendue, voici un lien (ca commence a la 27eme minute environ et ca dure 1 heure, c’est long, mais ca en vaut la peine) :
    http://www.livestream.com/webteleplus/video?clipId=pla_84da00bc-5d2f-4ee1-ae83-ea3826f15643

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :