IBA, la suite

La réunion a donc eu lieu. L’Independant Broadcasting Authority était représentée par son président Trilock Dwarka, son directeur Suraj Bali ainsi que par son homme de loi. Les représentants de Radio One étaient Nicolas Adelson, le directeur, Me Michel Ahnee, avocat du groupe et moi.

Le ton était déjà donné dans les premières secondes de la rencontre. Trilock Dwarka a adopté une attitude amicale « ki manière Rabin? » avant de s’empresser de dire « narien grave, ene réunion informel ca. »

La réunion était en effet informelle. L’IBA voulait « express » son « concern » à l’effet que des expressions et formulations utilisées à répétition dans mes éditoriaux pouvaient finir par contrevenir à la loi de l’IBA et à son code de conduite.

Ainsi donc les mots suivants: « obsession » « polytraumatisé » « insécurité maladive»  et « insécurité », sont à proscrire quand je fais référence au Premier ministre ou à n’importe quel autre candidat. Car ceci pourrait revenir à violer cet article du Code de conduite de l’IBA.

A.3 Political programmes and paid political announcements
(1) Political programmes and paid political announcements shall not –

(a) involve character assassination or vilification of any candidate or other person, or any adverse comment on the integrity of any person;

(b) involve any attack on the integrity of the President, the Vice-President and members of the Judiciary;
(c) contain political appeals based on race, colour, caste, creed or place of origin;
(d) contain any defamatory, offensive or blasphemous language, or any language (or tone of language) which may provoke violence or sedition;
(e) contain any remarks likely to hurt the feelings of any person by reason of his sex, race, colour, caste, creed or place of origin;
(f) contain any statement which may constitute or result in a breach of law.

Bon, ils ont parlé, nous avons écouté. Aucune suite n’est donnée à cette rencontre. Aucun avertissement servi. Aucune sanction prise, ni aucune excuse prononcée. Néanmoins, Me Ahnee s’est proposé d’envoyer une correspondance à l’IBA pour lui rappeler la jurisprudence  en matière de commentaires et d’éditorialistes. La loi et les tribunaux sont en effet très attachés au principe de la libre expression des opinions dans les journaux. Ce sera un rappel utile à l’IBA.

Publicités

7 responses to “IBA, la suite

  • Fadil

    Interesting.
    Are you allowed to post uncensored content online without the ICTA to PWN you? If yes, do so. Frak the censorship!
    You should do like TheYoungTurks.
    Web Site: http://www.theyoungturks.com/
    YouTube Channel: http://www.youtube.com/TheYoungTurks#g/u

  • Ludovic

    Il semble qu’ils n’ont rien de mieux à faire…

  • Stephen

    I thought it was a very good analysis of the situation, even though I do not agree with some of the points made. Perhaps, some of the words used could imply a breach of (a), but (a) is incredibly broad, so much so that any criticism of an individual could easily be spun as a character assassination.

    « (e) contain any remarks likely to hurt the feelings of any person by reason of his sex, race, colour, caste, creed or place of origin; »

    But not sexuality? And the inclusion of creed seems odd, perhaps they meant religion. Interesting that (c) lacks criteria too.

    Anyway, I hope they offered some good tea and biscuits to make up for the inconvenience caused.

    @Fadil: If I recall correctly, there is a reference to « obscene matter » in the Computer Misuse act with respect to the Criminal Code. It is obviously to target pedophilia, but « obscene matter » is extremely vague. Was there not an incident a couple of years back involving access to Facebook being blocked after a request by the PM’s people due to some « obscene matter »? Having said all of this, I am not a lawyer.

  • Rabin

    I settled for a glass of chilled water 🙂

  • Amilcar

    C’est vraiment irritant! L’IBA prendrait-elle les médias de la Chine comme idéal? J’exagère… mais quand même! :S

  • Stephen

    « L’IBA prendrait-elle les médias de la Chine comme idéal? J’exagère… »

    No, CCTV is seen as too « opinionated » 😉 (To the IBA, I’m joking).

    If the IBA really wants to flex its muscles, there is a bigger fish to fry that genuinely merits frying, but we all know that they are either too scared to light the fire or don’t want to have to deal with all the flies it will attract.

  • Vikram Jeetah

    Informative content.

    The other recent case of interest to me is MMM vs MBC inspite of the outcome because at the end of the day as a viewer I am interested in only one thing : Quality news .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :