Entre les lignes

Un discours peut en cacher un autre. De prime abord, le budget 2010 de Rama Sithanen semble en droite ligne avec la politique économique et sociale du gouvernement depuis 2005. Il l’est. Mais sous ses accents de consolidation, il préfigure une subtile stratégie politique.

Un double raisonnement explique pourquoi Rama Sithanen – sans doute conforté par le Premier ministre – n’a pas souhaité s’engager sur une voie populiste. La raison économique a primé : réduire la TVA ou abolir certains droits de douane ou la « National Residential Property Tax » auraient eu de graves conséquences sur les finances publiques.

Le contexte politique a également influé sur les choix. L’alliance gouvernementale est actuellement perçue comme pouvant gagner les élections générales. C’est un élément rassurant qui a sans doute conduit Sithanen et Ramgoolam à ne pas vouloir doper la cote de popularité du gouvernement à coup de coûteuses largesses. Toutefois, en scrutant les éléments clés du discours du ministre, on arrive à comprendre comment le gouvernement engrangera des dividendes politiques.

Conscient d’avoir plutôt bien réussi son mandat, le gouvernement cherche à vendre un bilan comparatif. En effet, dans son discours, le ministre s’est souvent livré à des comparaisons entre 2005 et 2009.

Pour démontrer que des dotations budgétaires, notamment celles de Santé ou des forces de police, ont augmenté de 70 % à 85 % durant cette période. Cette comparaison s’avérera utile pour illustrer la performance du gouvernement pendant la campagne électorale.

Durant celle- ci, le pouvoir devrait faire appel aux sens des responsabilités des électeurs. C’est déjà le cas dans ce budget. Ceux qui seraient déçus de ne recevoir que Rs 420 de compensation salariale, Rama Sithanen les incite à voir plus loin, notamment les investissements massifs dans les infrastructures ou les projets sociaux. Il n’a pas manqué d’ailleurs de faire l’inventaire des localités qui bénéficieront des projets en cours dans la fourniture d’eau, l’assainissement, l’aide à l’entrepreneuriat, la santé ou l’éducation. Chacun y trouve son compte.

Dans sa palette d’offres, Sithanen se devait également de glisser quelques mesures pouvant bénéficier individuellement aux électeurs. Là également, il a des arguments. Les 2 600 postes annoncés, les 12 500 logements sont autant d’opportunités à faire miroiter aux électeurs.

Toutefois, certains électeurs, ceux- là même qui se sentent exclus de l’action du gouvernement depuis 2005, pourraient penser qu’ils ont été encore une fois oubliés. Ce n’est pas le cas. L’arsenal d’aides sociales, celles dans le secteur sportif, de l’éducation, des spectacles, de la lutte contre la pauvreté, du logement et l’entrepreneuriat, n’est- ce pas une certaine maniére de satisfaire cette partie de la population ? L’assise du gouvernement est faible chez cet électoral plutôt urbain.

Qui a d’ailleurs plus tendance à voter MMM. L’enjeu des prochaines élections, pour l’alliance de Navin Ramgoolam, est donc de susciter leur adhésion. Ces mesures budgétaires, si elles sont bien « vendues » sur le terrain s’avéreront un outil efficace pour faire remonter la cote du l’Alliance sociale dans les circonscriptions urbaines où elle est faible.

Rama Sithanen aime à rappeler qu’il n’est pas seulement un économiste, mais qu’il est aussi pleinement conscient de ses responsabilités politiques. Il vient de le démontrer.

Publicités

One response to “Entre les lignes

  • Bruno

    1. Rama Sithanen finn tir tax lor TV 32″ pou nou capav guett Navin en HD tous les soirs lor MBC

    2. Bof, il n’y a rien de nouveau dans le budget. C’est du sur-rechauffé. Sinon je ne comprends pas la raison du maintien de l’ASP jusqu’en Dec ’10. La crise n’a pas vraiment affecté Maurice. Aussi les mesures « ecolo » sont plutot cosmetique. Ce n’est pas simplement des ampoules ou des nouveaux bus dont on a besoin: il faut arreter avec la politique ultra-liberale, suicidaire de croissance economique a tout prix!

    Dr Sithanen ferait mieux de regarder cette video: http://wakeupfreakout.org/film/tipping.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :