La superfreakonomie! Ca, c’est du titre!

Les lecteurs peuvent être très gentils. Lundi, l’un d’eux, habitant Baie du Tombeau, a pris la peine de venir aux bureaux de la Sentinelle pour me déposer ceci :

30092009203

Merci M. F.A. En fait il m’a envoyé une « uncorrected proof copy » de Superfreakeconomics. Le bouquin, selon les sites de vente en ligne, sera disponible à partir du 20 octobre prochain. Vous remarquerez d’ailleurs que cette copie n’a pas la même couverture que le livre qui sera prochainement en vente. Ce lecteur se l’est sans doute procuré à travers des contacts dans l’édition ou le journalisme à l’étranger.

Je n’avais jamais entendu parler de ce bouquin, au titre tellement loufoque. Et à première vue, il vaut largement la peine d’être lu. Superfreakonomics est la suite de Freakeconomics, un best-seller paru en 2005. Les deux livres abordent des questions économiques sous un angle complètement décalé.

Voici quelques quelques sujet traités dans Superfreakeconomics:

Toothless sharks and bloodthirsty elephants
Why did oral sex get so cheap?
A variety of ways to postpone death
If you love the earth, eat more kangaroo

Freakeconomics n’était pas en reste. Avec des questions de ce type:

What do schoolteachers and sumo wrestlers have in common?
How did the legalization of abortion affect the rate of violent crime?
Which is more dangerous, a gun or a swimming pool?

Les deux bouquins ont été écrits par Steve Levitt, professeur d’économie à l’Université de Chigao et Stephen J. Dubner, journaliste au New York Times.

Publicités

2 responses to “La superfreakonomie! Ca, c’est du titre!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :