La Poste : une belle brochette d’incapables !

Ce lundi j’ai eu affaire à la fine fleur du fonctionnariat local. La crème de la crème. Une vraie bande d’incapables, quoi ! Déjà, certains répondront que je ne parle pas de fonctionnaires mais d’employés d’une entreprise privée : The Mauritius Post Ltd. C’est vrai qu’en changeant le statut de la Poste en entreprise, le gouvernement avait voulu que cette administration bosse avec l’efficience du secteur privé. Quelle farce !

En arrivant au Parcel Post Office (PPO) de Port Louis ce lundi, pour récupérer un article commandé sur Internet, je découvre une foule impressionnante. Il est près de 12h50. Je connais les lieux, que je fréquente de temps en temps. Je me dis la chose suivante : « Aucun début d’informatisation. Inutile de chercher des scanners lisant les codes barres des colis pour un traitement rapide. Ici, c’est la préhistoire. Tu vas attendre un peu ! »

L'incontournable premier passage au guichet

L'incontournable premier passage au guichet


« Un peu » pour vous et moi, c’est quoi ? Une demi-heure ? 45 minutes ? Allez, une heure ? Figurez vous que je suis ressorti avec mon colis à exactement 14h51. Soit un peu plus de deux heures après être arrivé au PPO.

Pour ceux qui n’ont pas encore enduré le calvaire. Je vous explique ce qu’il s’y passe. Vous arrivez au PPO muni d’une carte que le postier a livré à votre domicile, vous informant qu’un colis vous attend. Vous attendez votre tour pour passer une PREMIERE fois au guichet. Là, on prend votre carte, on vérifie votre identité. Puis on vous demande d’aller vous asseoir en attendant qu’on vous appelle votre nom.

D’habitude, on attend 5/10 minutes pour passer une première fois au guichet, puis encore une quinzaine pour être appelé. Ce lundi, il m’a fallu attendre 15 minutes pour passer au guichet. Puis, plus de 45 minutes pour qu’on m’appelle pour l’inspection du colis.

Le DEUXIEME passage au guichet se passe toujours de la même manière. Un préposé de la poste se fait accompagner d’un officier des douanes pour l’ouverture du colis. Attention, tout ça est très codifié. On sort d’abord UN ENORME CAHIER de la taille d’un journal grand format. Où on parcourt les lignes jusqu’à trouver votre numéro de colis. Et confirmer que le même numéro est inscrit…sur votre carte…et sur le colis !

D’un geste de la tête (d’une technicité que je devine extrême) le douanier donne alors le feu vert pour l’ouverture du colis. Neuf fois sur dix, le postier l’ouvre n’importe comment. Et sans vraiment se demander s’il contient quelque chose de fragile. Dans mon cas, c’était de l’électronique !!!

Toute cette opération dure en moyenne un peu moins de 10 minutes. Le temps que le douanier calcule quelle est la TVA ou les droits de douane applicables. Qu’il reporte ses chiffres sur votre carte. Puis dans son cahier. Et là, vous êtes enfin libre…d’aller payer tout ce que vous devez à la poste et au Trésor.

La MPL est une organisation tellement bien gérée que des concepts de management très modernes y sont pratiqués. Ainsi, l’efficacité y est poussée à son extrême limite. Donc, qu’il y ait 3 pelés et 4 tondus au PPO ou une foule de 250 personnes, il y a toujours UN caissier pour encaisser les frais postaux et les taxes !
06042009131
J’ai chronométré le temps qu’il faut au caissier pour s’occuper d’un client (je devais bien m’occuper.) En moyenne, ce brave monsieur prend environs 3 minutes et 15 secondes par personne. Que fait-il durant ce temps ? Il prend la fameuse carte. Il l’étudie, y ajoute les Rs 40 de frais postaux payables dans beaucoup de cas. Puis vous tend la carte pour que vous la signiez. Et que vous lui remettiez vos billets. Là, il prend quelques secondes pour ajouter et soustraire les chiffres sur sa calculette. Afin de savoir combien d’argent il doit vous rendre. Ensuite, il range minutieusement les billets dans une boite qui se trouve dans son tiroir. Attention, pas n’importe comment, les Rs 50 avec les Rs 50, les Rs 200 avec les Rs 200 etc…C’est pas fini ! Il écrit ensuite minutieusement sur un reçu la somme que vous payé. Le tamponne. Et vous le rend.

Muni de ce graal, vous pouvez ensuite passer pour la TROISIEME fois au guichet. Après avoir essayé pendant une à deux minutes d’attirer l’attention de quelqu’un afin qu’il aille chercher votre colis et qu’il vous le remette enfin. Non sans avoir vérifié que vous avez bien payé tous les frais…

une vue de la file d'attente au moment où je quitte le PPO. La personne en chemise blanche probablement du attendre 30 minutes avant de passer à la caisse...

une vue de la file d'attente au moment où je quitte le PPO. La personne en chemise blanche probablement du attendre 30 minutes avant de passer à la caisse...


Je suis allé faire un tour dans la section « About Us » du site de la Mauritius Post. J’y ai vu des mensonges éhontés. En effet, les mots « Customer Centric » « Teamwork » « Reliability » et « Responsiveness » n’ont rien à faire dans les « Values » de cette organisation.

Publicités

9 responses to “La Poste : une belle brochette d’incapables !

  • yashvin

    lol, quelle aventure!

  • Bruno

    🙂 Moi j’ai toujours été satisfait du service postal.

  • Krishna Thirapathi

    Tu as pensé à vérifier ton horoscope avant d’y aller? C’était peut être ton jour ‘soy’…

  • racyn

    Là ena 10 ans soy accumulé la! 🙂

  • simplecotton68

    You forgot to mention the inherent bribery and corruption that is rampant in the postal institution. Eg. Suppose you import 500 toy sets and and you have to pay a tax of 20rs per toy (therefore a total of 10,000rs). Now if u know a certain customs officer at the post office, he will make up a new bill for u showing just 50 toys and instead u have to pay only 1,000rs in tax and give the customs officer and the accompanying postal officer 2,000rs each ’embas-latab’. Not only have u saved 5,000 bucks but u’ll also have avoided the long queue of 2h that u’ve had to endure.

    Sadly, such practice is commonplace at la douane in port-louis and i have observed it many times.

    Just a suggestion: Maybe L’express Dimanche can make an undercover investigation at that instituition with some journalists posing as businessmen etc etc..

    Good luck!

  • Lilas

    Ah ben l’attente chez un (bon) médecin, ça a l’air d’être de la rigolade à côté !

  • Xavier

    Que des incapables ! ya rien à dire.

  • Et l’Etat dans tout ça ? « Sans concessions

    […] de se rendre au Parcel Post Office ( PPO) de Port- Louis pour se rendre compte à quel point l’inefficacité est érigée en dogme dans certaines de nos administrations. Au PPO, ce lieu d’un autre âge, l’informatique […]

  • pzt

    Nous sommes en 2014 et rien a changé, c’est toujours une belle brochette d’incapables!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :