Ils veulent sa peau

Tout le monde a remarqué que depuis le debut de la semaine, le directeur de l’audit observe un silence religieux. Il aurait tout dit? Rajun Jugurnath n’a donc rien d’autre à ajouter sur son dernier rapport qui a pourtant beaucoup fait parler?

Rien de tout ca! La vérité, c’est que le directeur de l’audit a peur. Certes son indépendance est garantie par nos lois et la Constitution. Mais l’homme se sent traqué. On veut sa peau.

C’est le cas de le dire. La quasi-totalité du conseil des ministres est très remontée contre lui. Les critiques ont été sevères, à son encontre lors du Conseil des ministres de vendredi dernier. C’est que messieurs les ministres aiment surtout entendre des louanges. Et ne tolèrent pas qu’on dise la vérité sur eux. C’est à dire qu’il peuvent être de médiocres gestionnaires parfois.

Le comble, c’est que même ceux qui se targuent d’être les plus préoccupés par les gaspillages de l’Etat semblent avoir une dent contre le directeur de l’audit. Et le verraient volontiers dégager de leur champ de vision ou alors la fermer.

Et après ça, ces même personnes s’attendent à être crédibles quand ils se gargarisent de notions auxquelles ils ne comprennent rien comme « responsabilité, sens de l’Etat ou rigueur budgétaire »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :