Les fumistes, l’inflation et la déflation

Lors de son entrée en fonction, mi 2005, le ministre des finances avait habilement communiqué autour du « triple choc » frappant l’économie du pays. C’est ce qui lui avait, en partie, servi à justifier son plan de réforme économique lourd.

Mais avant que la crise financière ne vienne compliquer la donne, les effets d’un quatrième choc se sont déjà fait sentir : l’inflation. Elle est juste en dessous de la barre de 10 % pour le moment. L’express français publie cette semaine un article fort intéressant sur la déflation. De manière péremptoire, on décrète que l’inflation à Maurice est essentiellement « importée. » Sans expliquer la mécanique complexe de ce phénomène.

Si on s’en tient aux formules péremptoires, va-t-on désormais dire que, puis que la déflation sévit dans les économies de nos principaux fournisseurs, nous allons également bénéficier de la déflation importée ? Je n’en suis pas si sûr…

Le malheur des uns fait apparemment parfois le bonheur des autres…Dans notre cas, la déflation chez les autres pourrait, tout au plus, assurer une certaine stabilité des prix à l’importation. Et encore…avec la tournure que prennent les choses. Rien n’est prévisible dans cette foutue économie planétaire ! Après, on s’étonne qu’on appelle les économistes…les fumistes !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :