Bientôt, le code d’éthique national de la presse

Ça y est. Le comité exécutif de la Newspaper Editors and Publishers’ Association (NEPA) a mis aujourd’hui la dernière main à un projet de code d’éthique national pour les journalistes de Maurice.

La profession démontre ainsi clairement sa volonté de s’autoréguler. Contrairement à ce qu’a souvent affirmé le Premier ministre, Navin Ramgoolam. Qui a brandi « le manque de professionnalisme » de la presse locale pour justifier la mise en place d’une « Media Commission Bill. » Cette loi, si elle est votée, contrôlera plus sévèrement l’exercice de la liberté d’expression et rendra éventuellement passible les journalistes de sanctions pénales plus lourdes.

En janvier, une Assemblé générale, réunissant tous les membres de l’association, sera appelée à avaliser ce code d’éthique. L’étape suivante sera franchie avec la mise en place d’une Commission chargée de veiller au respect du code. Ce panel de sages sera composée de juristes et de personnalités ayant une profonde connaissance des médias et du droit à Maurice. Mais également, cela est à l’étude, d’au moins un représentant des lecteurs du pays.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :