La MBC : écœurant

La MBC n’a pu s’empêcher, encore une fois, de jouer le rôle de propagandiste servile du pouvoir en place. Le congrès du Parti Travailliste d’aujourd’hui a été généreusement (et c’est un euphémisme) traité dans deux bulletins d’information de ce soir. Samachar (les infos en hindi) de 18h a consacré environs 20 minutes au congrès. Le JT de 1930 a trouvé moyen de faire mieux ; avec un peu moins de 25 minutes au compteur ! Il faut que ce soir Samachar a duré un peu plus de 25 minutes, et le JT moins de 40 minutes!!!

D’autres et moi-même l’avons souvent écrit, la MBC est une vraie télé paillasson. Mais la télévision publique surprend toujours. Car le zèle avec lequel elle couvre les activités du parti au pouvoir est sans cesse renouvelé…et même amplifié !
dimanche_homepage_picture_15606
Ce soir, la consigne venue d’en haut à la MBC (ou carrément du bureau du Premier ministre ?) était sans doute de démontrer qu’il y avait une énorme foule au congrès. C’est donc à grand renfort de plans serrés sur les foules en mouvement, de partisans en liesse et de bus bardés de banderoles rouges qu’un reportage a expliqué que la foule et l’ambiance était bien au rendez-vous.

Mais j’ai un doute. Sans conteste, le Parti Travailliste a rempli le centre Swami Vivekananda de Pailles. Toutefois, je me demande s’il a pu mobiliser le même nombre de partisans que le MSM en octobre. Car malgré les plans divers et variés de la foule, j’ai l’impression, en repensant aux images de l’auditoire du dernier congrès MSM, que c’est ce parti qui a le mieux réussi sa mobilisation.

La MBC a habilement omis de proposer des images du hall d’entrée et des perrons du centre de conférence après le début du congrès. C’est peut-être parce que, contrairement à ce qu’il s’était passé pour le MSM, ces deux endroits ne fourmillaient pas vraiment de monde. La comparaison avec le congrès rouge et la conclusion : le MSM a gagné la bataille des foules…aurait sans doute fait tache !

Publicités

One response to “La MBC : écœurant

  • ERIC BAHLOO

    Les analyses tendant à vérifier le nombre plus ou moins grand de personnes venues soutenir un Congrès, ici en l’occurence celui du Parti Travailliste à Swami Vivekananda, est un exercice oh combien subjectif.
    La question pertinente est de savoir si l’habit d’une assistance donnée fait le moine de la puissance réelle d’un parti.
    Ici, est-ce que le MSM de Pravind JUGNAUTH – leader coopté et non élu au Parlement – serait plus fort qu’un PTR dirigé par Navin RAMGOOLAM – leader élu et PM en poste ? La réponse coule de source.

    Le modus operandi de la MBC n’est que le symptôme du mal dont souffrent tous les dirigeants de celle-ci depuis une trentaine d’années à l’exception de certains : le ‘bootlicking délirium’.
    Quel que soit leur niveau d’éducation, s’ils sont des ‘bootlickers’, ils agiront ainsi et ce, quel que soit le locataire de la Clarisse House.

    ERIC BAHLOO

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :