Les repousse-touristes

Aurait-on découvert un nouveau sport à Maurice ? Celui qui consiste à effaroucher et à alarmer les touristes ? On pourrait le croire. Cette semaine, des pêcheurs ont choisi d’aller manifester devant un hôtel. Mais quelle lumineuse idée ! Aller déranger les touristes alors qu’on leur a justement vendu le calme et la sérénité des établissements mauri-ciens, c’est un comble !

On ne reviendra pas sur le bien-fondé des revendications des pêcheurs. Ni sur la manière dont les allocations leur ont été accordées ou pas. Et encore moins sur la façon dont les sommes données en dédommagement, quand il y en a eu, ont été dépensées par eux. Par contre, il va falloir qu’on le dise haut et fort : les pêcheurs ont été mal conseillés et mal inspirés. Ils s’en prennent au mauvais client.

Si le Voile d’Or a ouvert ses portes récemment, c’est parce que ses promoteurs ont bien voulu dépenser des centaines de millions de roupies… après avoir obtenu les autorisations néce-ssaires auprès de la collectivité locale et du gouvernement. Alors, quitte à manifester, les pêcheurs auraient tout aussi bien pu choisir le bon endroit : l’hôtel du gouvernement ou l’esplanade de leur District Council.

Les remous autour de la manif des pêcheurs est également l’occasion pour les médias de se poser des questions. Pour qu’ils ne finissent pas par devenir un autre participant au jeu du « repousse-touriste.» La tentation de répertorier, avec force détails, et longuement, les mésaventures de touristes existe. Certains y succombent, donnant l’impression que Maurice est devenue le Mexique ou la Guadeloupe de l’océan Indien.

On pourrait presque croire que des dizaines d’agressions sur les touristes sont répertoriées chaque nuit à travers l’île. C’est ce que peut penser un Français qui, préparant son prochain séjour dans l’île, visite les quelques sites Web des journaux mauriciens ou les forums qui reprennent leurs articles. Effet dissuasif garanti !

Les services de conseil aux voyageurs des pays étrangers, les guides de voyageurs, comme le Routard, tous s’appuient en partie sur les articles de presse sur la sécurité des touristes pour émettre leurs avis. Accorder une im-portance démesurée à ces agressions ou larcins, équivaut, quelque part, à se tirer une balle dans le pied.

Loin de nous l’idée de dire qu’il faut imposer le silence et cesser de parler de ces agressions. Elles ne sont pas fictives. Il est donc important, et même nécessaire, de rapporter les faits. Notamment, pour amener la police à réagir en mettant en place les moyens nécessaires pour les prévenir.

Rencontrez des touristes, et ils vous diront que la présence régulière des hommes en bleu sur les plages et leurs alentours rassure. Mais s’il y a des agressions, on peut croire que la police peut faire mieux. Tout en sachant que l’objectif zéro attaque sur touristes relève de l’utopie.

Il est donc impératif de ne pas donner l’impression que l’île Maurice est devenue une destination touristique moins sûre. Cela relève du patriotisme !

publié le 19 décembre 2004

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :