Le lièvre et les tortues

À trop vouloir se prendre pour un lièvre, Maurice s’est fait rattraper par les tortues… africaines. La dérogation Third Country Fabric de l’Agoa est présentée aujourd’hui comme une planche de salut pour les exportations textiles mauriciennes vers les USA. Pourtant en 2003, après le deuxième forum de l’Agoa, une autre unanimité régnait. Dirigeants politiques et entrepreneurs ne pensaient pas que cette dérogation était nécessaire à la survie du textile mauricien.

François Woo, directeur de la Compagnie mauricienne de textile, et Jayen Cuttaree, le ministre des Affaires étrangères et du commerce international étaient de ceux-là. Un an après, la position de François Woo est restée sensiblement la même, alors que Cuttaree a dû revoir la sienne. Il est en ce moment à Washington, non seulement pour demander une extension de l’Agoa, mais aussi pour que Maurice bénéficie de la dérogation Third Country Fabric. Mais pourquoi ?

Tout simplement parce que Maurice a présumé de sa capacité à attirer et à lancer un grand nombre de filatures. Ceux qu’ont réussi leur coup se comptent sur les doigts d’une main. François Woo fait figure d’exception. La position de Maurice l’année dernière était motivée par la vision de transformer le pays en fournisseur de fil d’une partie du continent. Dans ce cas, pas besoin de dérogation, Maurice vendrait son fil, la situation rêvée. Un an après, il n’en est rien. Les filatures existantes ne sont pas encore capables de satisfaire la demande locale. Maurice n’est pas devenu le « powerhouse dans la production de fil en Afrique » dont Cuttaree rêvait.

Entre-temps, les pays les moins avancés éligibles à la dérogation Third Country Fabric ne s’encombrent pas de savoir s’il leur faut ou non des filatures. Ils profitent des avantages de l’Agoa. Ainsi, les exportations du Lesotho vers les États-Unis ne cessent de croître. Les pays que Maurice regardait de haut sont en passe de la rattraper.

Partis après nous, certains d’entre eux risquent de nous faire le coup de la tortue.

publié le 25 avril 2004

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :