Honte à vous!

On vous respecte. Certains admirent les professions que vous exercez. On envie également le confort matériel qu’elles vous assurent et la réussite sociale qui en découle souvent. Avocats, avoués, architectes, comptables, médecins, professeurs. Voici les métiers qui viennent en tête de nombreux parents quand on leur demande ce qu’ils voudraient que leurs rejetons fassent plus tard.

S’ils savaient !

Cette semaine, la « Mauritius Revenue Authority » (MRA) a rendu publics des chiffres hallucinants. Ils concernent les resquilleurs du fisc en tout genre. Le constat est assez alarmant. En parcourant un tableau, on apprend qu’un comptable sur quatre ne prend pas la peine de déclarer ses revenus. Au final, 15 % d’entre eux ne payent rien au fisc. Chez les avocats, le taux grimpe à 18 %. Tireurs de plans, plus de trois architectes sur dix s’arrangent pour ne pas avoir affaire à la MRA. Le constat est accablant.

Il devient même inquiétant quand on sait que même si 86 % des médecins spécialistes du pays règlent leurs impôts, de forts soupçons de sous-évaluation de revenus pèsent sur une écrasante majorité d’entre eux. Ainsi que sur tous ceux qui exercent des professions qui, si l’on se fie à la MRA, conduisent à avoir une certaine propension à l’évasion fiscale. La liste des suspects comprend également les bijoutiers, les professeurs, les marchands ambulants et les restaurateurs du pays.

Posons néanmoins quelques questions. Est-ce qu’un marchand ambulant qui vend des barrettes à la rue John Kennedy à Port-Louis comprend la fonction redistributive de l’impôt sur le revenu ? Comprend-il seulement que l’argent qu’on verse au fisc sert à financer la construction des écoles de nos enfants ? Et à payer la pension de vieillesse de la grand-mère qui vit seule dans une maison délabrée ? Peut-être pas. On dira que personne n’aura appris à ce marchand ambulant ou à son « patron » qui importe les barrettes de Chine, l’utilité de s’acquitter de ses impôts. « Blame it on education ! »

Mais que penser de nos profs, hommes de lois et médecins qui, par tous les moyens dont ils disposent, cherchent à payer le moins possible, sinon rien, au fisc ? Nous pensons que leur manque de solidarité est quasi-criminel. Quelques calculs minute s’imposent. Un professeur, qui donne deux sessions de cours particuliers en comptabilité à des collégiens, pendant cinq jours de la semaine, peut se faire plus de Rs 100 000 par mois ! Un avocat qui réclame Rs 100 000 rien que pour viser un contrat, se fait d’habitude, lui, plus de Rs 1 million ! Le spécialiste qui ne délivre pas de reçu et prend soin de ne déposer qu’une partie de ses « fees » à la banque peut avoir un fonds de roulement personnel en liquide de Rs 25 000 en permanence.

Tous ceux-là, qui ont réchauffé pendant de longues années les bancs des écoles et facultés d’ici et d’ailleurs, peuvent-ils prétendre ne pas comprendre l’utilité de la solidarité nationale ? Nous ne le pensons pas. Dans ce cas, ces criminels qui se dérobent de leur devoir de solidarité en toute connaissance de cause sont doublement coupables.

Et en parlant de coupables. On peut, en s’appuyant sur les statistiques de la MRA, émettre une hypothèse très intéressante sur les membres de notre illustre Assemblée nationale. Puisque nous pouvons compter plus de dix hommes de lois, médecins et sans doute la même quantité d’enseignants à l’Assemblée, on peut supposer qu’au moins l’un des députés de chaque groupe est un fraudeur, ou l’a été, auprès du fisc ! Cela jetterait, du coup, un nouvel éclairage sur l’animosité que vouent certains, tous bords confondus, à Rama Sithanen.

Finalement, ces députés, et ministres ne reprochent pas au ministre des Finances de mener une réforme économique trop libérale ou pas assez sociale. Peut-être qu’ils lui en veulent à mort, tout simplement, parce qu’il a mis en place un système qui démasquera les honorables fraudeurs de l’Assemblée. En les contraignant à se séparer de leurs précieux sous !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :